Vendéen Gaming - Le Blog

16 août 2019

Le Roi Lion, que vaut le live film ?

Bonjour à toutes et à tous ! 

Et oui, c'est la première fois que je parle d'un film sur ma chaine. Mais il me semble important, dans le cas présent, de communiquer en toute transparence mes ressentis après avoir vue le live film du Roi Lion, récemment sortit dans les salles, et produit par les studios Disney. Alors, fausse bonne idée ou prouesse technique ? Je tenterai, à travers les ressentis eu pendant le film, de vous les écrire. 

Résultat de recherche d'images pour "le roi lion"

https://disney.fr/films/le-roi-lion-2019

LE FILM DE MON ENFANCE : 

Le Roi Lion est, comme pour beaucoup d'entre nous, un des dessins annimés ayant le plus marqué notre enfance. Par moment joyeux et à mourir de rire, par moment triste et mélancolique, ce film est un véritable medley d'émossions que nous allons rencontrer tout au long des 90 minutes de film. Placé à mi chemin entre le scénario sérieux et le burlesque de certains personnages, nous pouvons affirmer que les studios Disney ont, en 1994, déjà placé la barre haute. Je me souviens encore de cette cassette VHS sans cesse rambobinée pour voir et revoir ce chef d'oeuvre. Et même si, avec du recul, il est clair de connaître l'orientation politique de l'histoire, qu'importe puisque l'on s'amuse ! Le Roi Lion est, pour moi, le film qui aura souligner mon enfance, si bien que j'ai suivit tous les épisodes de Timon et Pumbaa, personnages secondaires phare du scénario. 

Résultat de recherche d'images pour "le roi lion dessin animé"

https://www.lavoixdunord.fr/615571/article/2019-07-19/le-comedien-qui-double-simba-dans-le-premier-roi-lion-habite-dans-les-hauts-de

LE LIVE FILM, LA MEILLEURE IDEE DU SIECLE ?

Avant toute chose, je tiens à signaler une grande déception. En tapant "Le Roi Lion" sur Google images, voilà la capture d'écran que l'on peut rencontrer au jour de l'écriture de cette article : 

Le Roi Lion - Recherche Google - Google Chrome 16_08_2019 08_52_54

 

Ce que vous voyez, c'est une simple recherche d'images en lien avec Le Roi Lion. Ce que je vois, c'est 19 images traitant du live film et seulement 2 montrant le dessin animé. Oubliant presque que ce live film est tiré d'un dessin animé, lui même tiré d'un compte japonais, le centre d'intérrêt du Roi Lion a totalement été déplacé vers la nouvelle version. Et j'en suis un peu déçut. Oubliant complètement l'histoire de la création de ce film, c'est peine à croire que les journalistes et bloggeurs en parlent. Mais bon, internet n'est-elle pas une ressource presque infini d'informations ? Et tout lire sur le sujet serait trop contraignant. 

Alors oui, je pense que faire un live film sur le Roi Lion est une bonne idée mais sans oublier que le scénario a déjà un vécu et que RIEN n'a été inventé dans ce nouveau film. 

QUELQUES PRISES DE DISTANCE PAR RAPPORT A L'ORIGINAL : 

J'adore les remake en jeux vidéo. Le gameplay est adapté aux tenues actuelles, les images sont généralement plus belles, mais sortant de cela, l'histoire reste la même. Et bien dans les films c'est la même. Le Roi Lion n'échappe pas à la règle. Certaines choses ont été enlevés, d'autres ajoutées, mais toujours en finesse. Seul bémol pour la chanson ajoutée pendant le retour de Simba vers la terre des lions, qui pour moi n'ajoute rien. 

On remarque que beaucoup de points vues dans le dessin annimé ont été retravaillés pour rendre les comportements animaliers plus réalistes. Ainsi, la fameuse piramide d'animaux pendant Je voudrais déjà être Roi à été remplacé par des images que j'ai personnellement beaucoup appréciés, tout en gardant l'élément essentiel du dessin animé : le dynamisme de la scène. 

Autre exemple (attention spoil) : le combat final est très intense et prenant. Alors que le desin animé n'hésite pas à couper la dynamique de la scène pour montrer Timon et Pumbaa dansant pour attirer les hyennes, retrouver cette virgule dans le film aurait été problématique. Au contraire, avoir pris le partit de garder On m'appel monsieur porc (avec d'autres paroles) reste cohérent et en lien avec la bataille. 

Résultat de recherche d'images pour "le roi lion"

https://www.lci.fr/psycho/le-roi-lion-decrypte-par-un-psy-derriere-le-divertissement-pour-enfants-que-raconte-reellement-cette-histoire-2127267.html

MAIS MOI, JE DECOUVRE L'HISTOIRE AVEC LE LIVE FILM !

Il y a deux types de personnes : ceux qui connaissent le dessin animé, et ceux qui découvrent l'histoire du Roi Lion avec le live film. Par soucis de simplicité, nous ne parlerons pas de ceux qui connaissant déjà le roman japonais ou le film Le Roi Léo sortit en 1965 (merci wikipédia !)

Et soyons honnêtes, indépendament du dessin animé, le Roi Lion est beau, avec une histoire vraiment géniale, bref, tous les ingrédients pour faire de ce film un chef d'oeuvre que l'on a envie de voir et de revoir. Les animations sont magnifiques et Le Roi Lion prouve que les studios Disney maitrisent la 3D réaliste à la perfection. 

ET MOI, JE CONNAISSANT DEJA LE DESSIN ANIME ! 

Pourtant, je peine à dire et à expliquer que quelque chose cloche. Nous le savons tous, Disney est une grosse entreprise qui regarde autant l'artistique que les finances. Et forcément, resortir un film comme tel peut laisser un gout amer. Déjà, en sortant de la salle de cinéma, malgré les quelques prises de distance que le réalisateur a voulut prendre, j'ai eu le sentiment de ne rien avoir appris de nouveau. Bien qu'il est facile "d'oublier" le dessin animé et de se plonger dans le film lors du visionnage, j'ai vraiment eu cette impression de ne pas avoir été surpris une seule fois pendant le film. 

ET MUSICALEMENT ? 

Résultat de recherche d'images pour "CD the lion king"

https://www.amazon.fr/Lion-King-Original-Soundtrack-USA/dp/B07T4N5BMS

Très honnêtement, mon avis est partagé. Tout le monde sais que chez Disney, la musique et la chanson ont une place très importante. Le Roi Lion de 2019 ne fait pas exception à la règle puisque le film présente même une chanson supplémentaire. 

Si j'aurai vraiment apprécié voir dans le film la chanson Le Rapport du Matin chanté par Zazoo, je dois dire que la chanson ajoutée pendant le voyage de Simba n'a pas attiré mon attention. 

J'ai trouvé certaines voix en dessous du dessin animé, comme la chanson Le Cercle de la Vie ou même L'Amour brille sous les étoiles, dont les ports de voix et les effets vocaux modernes cassent complètement le style africain des musiques. 

A côté, j'ai rafolé de la voix de Simba enfant, nottament pendant Je Voudrais déjà être Roi

Musicalement, les orchestrations ont changés entre le dessin animé et le film pour adapter la musique aux nouvelles images. Mis à part cela, rien de nouveau, aucune prise de risque dans le traitement de l'orchestre. 

ET VOCALEMENT ? 

Alors là ! On s'attaque à un gros morceau. Vocalement, je trouve globalement le choix des voix parlées vraiment belles. La voix de Jean Reno transporte le spectateurs dans un monde vraiment incroyable. Mais comme des images parlent mieux qu'un long texte, autant vous partager directement la vidéo sur le sujet. 

Jean Reno, Sabrina Ouazani, Rayane Bensetti… Les voix du «Roi Lion» se confient

UNE PETITE CONCLUSION ?

C'est la première fois que je traite un film mais il me semblait important de vous en parler et de parler de mes ressentis après avoir vue (enfin revue) le film qui a accompagné pendant de longues soirées devant la télé quand j'était plus jeune. 

Le Roi Lion ne m'a pas déplu, au contraire, je l'ai trouvé vraiment bien. Même si aux premiers abords, on peut penser que Disney s'est moqué de nous en nous proposant un live film basé sur le best seller de leurs vieux opus, rappelons qu'il n'en est pas à son premier coup d'essai. Et la recette fonctionne puisqu'en payant ma place de cinéma, j'ai contribué à encourager Disney à continuer ce genre de live film remake, plutôt que de nous émerveiller et de nous faire découvrir de nouvelles choses. A quand un Bernard et Bianca en live film ? 

J'ai comme le sentiment que Disney n'est plus là pour nous faire découvrir ce que nous pourrions aimer, mais au contraire, préfère jouer la carte de la sureté et de la sécurité en nous proposant une source sur. Il n'y a plus de prises de risque depuis quelque temps. Je trouve cela dommage. 

Alors que certaines personnes se consolent en pensant aux enfants qui découvrent le Roi Lion grâce au film, j'ai simplement envie de leur répondre, pourquoi ne pas simplement leur faire découvrir le dessin animé ? 

Partant du principe où l'on regarde le film indépendament du dessin animé, cela n'en fait pas un mauvais film. Humour, belle histoire, tristesse, le palmares émotionnel du film de 1994 est bel et bien présent dans la version 2019 contribuant à faire de ce nouveau film une réussite cinémathographique. 

Mais devant le best seller que Disney à connu il y a 25 ans, n'ont-t-ils pas mis la barre un peu haute pour ce remake ? 

Résultat de recherche d'images pour "le roi lion"

https://disney.fr/films/le-roi-lion-2019

Il est possible que je traite de nouveau sur des sujets comme tel à l'avenir. En effet, cela me plait de diversifier mes sujets au monde du multi média sans pour autant rester "enfermer" dans le jeu vidéo. 

Dans les prochains articles, je ferais un second article sur Mes jeux du moment. 

Mais d'ici là, je vous souhaites une très bonne fin de semaine. 

Posté par richardliegeois à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


07 août 2019

Cartouche VS Disque, le choix ultime

Hier, j'ai commencé Zelda Breath of the Wild sur Switch. Pour ce faire, je répète les mêmes gestes pour pouvoir commencer à découvrir le jeu. Et oui, je n'en ai jamais parlé sur ce blog, mais je l'ai déjà commencé sur Wii U. Et si je n'ai jamais trop accroché ce jeu (merci de ne pas me jeter de pierres !), j'ai envie de m'accorcher et de le tenter à nouveau. Et là, j'ai la belle surprise d'une console qui ne lit pas la carte. Je retente, encore et encore, jusqu'à ce que l'inône du jeu s'affiche sur la page d'acceuil. Et c'est à ce moment là que je me suis demandé quels sont les avantages tant ventés par les cartouches pouvant nous éviter les rayures des disques. 

Je tiens à signeler que je ne suis jamais allé voir aucun article à ce sujet, et que si certaines personnes auraient pu me conseiller d'y jeter un coup d'oeuil, que je leur répondrait simplement que je cherche à vous communiquer des arguments fliables, en fonction de mon vécu, de mes préférences et de mes choix, et non en fonction des expériences des autres joueurs et testeurs. 

Résultat de recherche d'images pour "cartouche jeu"

https://www.erenumerique.fr/sony-de-cartouches-de-jeu-pour-une-playstation-portable-article-46319-28.html

Pour commencer, je tiens à lister les consoles que j'ai (ou que j'ai eu) en fonction de leur support. Les consoles que j'ai actuellement sont en gras

DISQUE : PS1, PS2, PS3, PS4, Xbox One, Wii, Wii U, PC

CARTOUCHE : Game Boy, Game Boy Color, Game Boy Pocket, Sega mega drive

CARTE MEMOIRE : PS Vita, Switch

DEMATERIALISE : PS3, PS4, Xbox One, Switch, iPhone, PC

Résultat de recherche d'images pour "disc ps1"

http://www.gamerside.fr/2015/06/05/restaurer-vos-boites-de-jeux-playstation-ps1/

Afin de faire un article à la fois court et direct, le plus simple est de lister les points positifs et négatifs en fonction de chaque type de support et de terminer par une conslusion. 

LES DISQUES : 

LES + : J'ai toujours été, de manière général, pour les consoles, attachés au support physique de mes jeux. En effet, rares sont ceux que j'ai choisis de prendre en dématérialisé. Les raisons en sont simples, de fortes remises sur des jeux en vue, une envie soudaine de découvrir un nouveau jeu le dimanche ou les jours fériés, etc. Mais dans la majeure partie du temps, je dispose du traditionnel CD. 

Acteur de nos tous premiers jeux sur PC, il a accompagné les dizaines de mobiclic que pu collectionner, mais également tous mes jeux PS1 et 2 et continue encore à enrichir ma collection depuis que j'ai acheté la PS3 et plus récemment la PS4. C'est pour dire depuis le temps que j'utilise ces supports. 

Alors, véritable objet de stockage irremplaçable ? Il est vrai qu'aujourd'hui, à mon sens, si mon côté un peu collectionneur peut favoriser ce support, j'ai du mal à y trouver un réel intérrêt, surtout depuis la démocratisation du support SSD, bien plus rapide qu'une puce. Mais le CD reste un outil pratique, certes fragile, et partageable. Car oui, tout comme avec la cartouche, il est possible de se prêter les jeux, contrairement au dématérialisé. Alors, pourquoi se priver de jouer quand il est possible d'emprunter ?

LES - : Vieillesse, casse, usures, RAYURES sont les pires ennemis du support CD, rendant parfois les jeux injouables. Rappelons nous de ces dizaines de freeze lors du lancement des jeux sur la PS1 ! Pour un défaut mal placé, le support peut vous ruiner une partie sans même magnifester d'états d'âmes ou de pitié. C'est ainsi que le CD peut devenir, du jour au lendemain, le pire ennemi des joueurs. 

Mais quelques petits malins, le plus souvent collectionneurs, ont joués de cette faiblesse pour en faire un atout. Et si les solutions de grand mère peuvent nous faire croire que mettre du dentifrice sur le CD peut le sauver, d'autres personnes ont préférés jouer la sécurité en gardant leurs CD aussi intact qu'au premier jour, pouvant considérablement augmenter la côte de certains jeux. Le CD pourrait, avec le temps (j'entend pas là pas avant au moins encore une dizaine d'années), mené à disparraître, laissant place à des supports plus confiants, moins risqués tel que les SSD qui, éspérons le, auront drastiquement baissés de prix. 

Résultat de recherche d'images pour "cartouche jeu"

https://www.maxigadget.com/2017/09/evolution-cartouches-jeux-video-durant-40-ans.html

LES CARTOUCHES ET CARTES MEMOIRES : 

LES + : Ah ! Je me souviens encore de ces cartouches physiques, que délicatement, j'enfonçai dans le dos de ma gameboy. C'était le bon temps. On achetais Tétris au lieu de s'offrir du voiture pour y jouer sur une console portable en noir et blanc. C'était le bon temps. Tout comme pour les CD, les jeux pouvait s'arrêter subitement, offrant de grands moments de solitudes alors que nous étions sur le point d'arriver à un objectif compliqué. Puis se souvenir de retirer la cartouche de la console pour souffler tellement fort dedans que nous en perdions les poumons, et tout ça, pour rien !

Non, franchement, les cartouches, c'est un truc de malade aujourd'hui, car c'est le format qui est le plus proche de la carte SD. Et si, à l'époque, ce support ne demandais qu'à évoluer, nous sommes arrivé à un stade où enfermer un jeu aussi puissant que Zelda (dont je parlais en début d'article) dans un support aussi petit relève de l'exploit. Pour moi, avec le dématérialisé et le cloud streaming game, ce sont les supports de l'avenir, offrant un gain de place considérable, une solidité plus importante (mais pas infaillible quand même), pour nous permettre d'économiser de l'espace de stockage sur nos consoles. 

De plus, nous pourrions très bien imaginer un système iLok, permettant de copier les cartouches et jeux dématérialisés sur des cartes SD, beaucoup plus grande en capacité de stockage, afin de garder toujours plus d'espace sur les consoles. 

LES - : C'est petit, c'est léger, ça peut devenir fragile, et donc on peut également facilement les perdres. Inverser les cartouches des boites, ne plus retrouver tel jeu, bref, ça peut être rapidement casse pied. Cela dit, si le système de fente à été bannis laissant place à des sortes de mémory stick, ce n'est pas pour déplaire. 

A ce stade, difficile de trouver de réelles points négatifs à ce support puisqu'objectivement, cela fait peu de temps que je m'y suis remis, et qu'à ce jour, je n'ai jamais eu de réels gros soucis. 

Résultat de recherche d'images pour "steam"

https://www.techradar.com/news/valve-to-allow-controversial-content-on-its-steam-store

LE DEMATERIALISE (bonus) : 

LES + : Les jeux achetés partout où on le veut. Un ordi cassé, une console en panne, après avoir racheté le précieux, une connexion, un nouveau téléchargement gratuit et hop, le jeu peu reprendre. Et si l'on est malin, nous avons même pu anticipé la sauvegarde des jeux ainsi que les trophés. 

LES - : Chacun choisis son camp mais comme toutes entreprises, Steam, GOG, ou n'importe quel service streaming peut, du jour en lendemain, fermer les portes, ne nous laissant que les yeux pour pleurer. 

CONCLUSION : 

Cet avis est tout à fait objectif et n'engage que ma parole. J'ai toujours été attaché au support physique sans pour autant cracher sur le dématérialisé, puisque je l'utilise exclusievement sur PC et quelques rares jeux PS4. J'ai beaucoup appris de mes erreurs quand j'avais une PS1 et que je ne prennais pas forcément soins de mes jeux. Et après un lourd bilan de perte (Spyro 1, 2 et 3, Crash 2 et 3, Astérix la conquête des gaules, quelques CD de démos, et bien d'autres jeux encore), la volonté de vouloir y rejoué m'a obligé soit à investir dans les formats dématérialisés de la PS3/PSVita, soit encourager l'émulation. Quand on y pense, un jeu CD bien entretenu de cette époque vaut de l'or (même si je ne les aurai jamais revendus). Déménagements après déménagements, j'ai, soit perdu, soit vendus, beaucoup de consoles cartouches ou CD. Toutes ces avantures m'ont fait prendre conscience de la valeur d'un jeu, de son support (maintenant blue ray) et du travail effectué en amont. Et si le PC m'encourage au dématérialisé, je reste cependant un fervent défenseur du support physique sur console. 

 

Voilà pour auourd'hui, j'espère que cet article aura trouvé votre intérrêt, non pas pour vous faire changer de point de vue, mais simplement pour pouvoir exprimer le miens en toute liberté. Je vous souhaites à toutes et à tous une excellente journée et fin de semaine. 

Posté par richardliegeois à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 juillet 2019

Red Dead Redemption 2 sur PS4, mes premières impressions

Résultat de recherche d'images pour "red dead redemption 2"

https://www.dexerto.fr/red-dead-redemption/quand-red-dead-redemption-2-arrivera-pc-227313

Bien que ce jeu soit sortie il y a un moment, j'ai commencer Red Dead Redemption 2 sur PS4. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est vraiment beau. Mes impressions sont couchés ici après quelques heures de jeu uniquement. A noter que je n'ai jamais fait le premier jeu, je ne peux donc pas comparer les deux opus. Cela dit, j'ai beaucoup apprécié GTA V et son histoire vraiment intéressante (on en relarlera dans un prochain article, puisque j'ai pour projet de refaire le jeu pour son scénario justement) et cela me permettra de comparer un gameplay sensiblement similaire. 

Où en suis-je dans l'histoire ? Et la réponse est simple, au début ; je viens juste d'arriver dans le premier campement du jeu. Et une chose est sur, bien que assez long, le didactitiel est indispensable puisqu'il permet vraiment de comprendre la mécanique du jeu en quelques missions. Chasse, traque, fusillade, bagarre, vie nomade, tous les aspects du jeu sont montrés ici pour lentement se familiariser avec les fondamentaux du gameplay. Cela permet donc de passer plus de temps à se concentrer sur l'histoire, les recherches et l'admiration des paysages. Et à ce propos, nul doute là dessus, bien qu'ayant une carte beaucoup plus grande de GTA V, les studios Rockstar Game font preuve d'une grande maitrise en matière de paysages et de modélisation. 

Résultat de recherche d'images pour "red dead redemption 2"

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/11/04/on-peut-parler-pour-red-dead-redemption-2-de-melancolie-masculine-blanche_5378667_4408996.html

Parlons gameplay. Amis habitués des derniers GTA en 3D, vous ne saurez pas perdus. En matraquant la touche X, sprinter deviens par moment un peu compliqué, une habitude à prendre. Et oui, pour n'avoir citer qu'un exemple, les touches sont sensiblement identiques entre ces différents jeux. Et pourquoi donc changer une équipe qui gagne ? 

Cependant, beaucoup de nouveautés sont à noter comme l'utilisation régulière de la touche L1 (ou L2 je ne sais plus) pour activer des menus d'interraction différents entre les personnages rendant les échanges par moment un peu plus compliqué. De plus, il est important de noter que les principales actions sont identiques devant un ami ou face à un ennemi. Il est donc possible, si l'on se trompe de touche, de frapper très très fort un ami sans l'avoir fait exprès. Devinez les conséquences ! 

Résultat de recherche d'images pour "red dead redemption 2 saloon"

https://www.theguardian.com/games/2018/oct/10/red-dead-redemption-2-wild-west-adventure-realism-preview

Musicalement, je trouve le jeu un peu pauvre pour le moment. Rien de bien étonnant quand on a l'habitude de GTA. Cela dit pour comparer, GTA V a une musique principalement diégétique (sauf en mission), la radio des voitures faisant office d'accompagnement. Et je pense que nous sommes d'accord pour dire que les chevaux n'ont pas de radio, imposant les studios à composer des nouvelles musiques extra diégétiques pour Red Dead Redemption. 

Les chevaux sont plus lents que les voitures, la campagne permet de courir tout droit sans être bloqué par les rues, la carte, bien plus grande de GTAV, risque d'être visitée plus lentement. Un des atouts à cela me permet de lire les sous-titre même en plein galop et donc suivre l'histoire beaucoup plus facilement. 

Objectivement, il m'est difficile d'aller plus loin dans ce premier article puisque cela ne fait que quelques heures que je passe sur ce jeu. Mais une chose est sur, je suis impatient de le continuer et donc de vous en dire davantage dans les prochains articles. 

Posté par richardliegeois à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 juillet 2019

Spyro Reignited Trilogy : 17/20

Voilà depuis 1997 que Spyro est présent sur toutes les consoles sony. Après l'apparition du premier opus ensencé par la critique, s'en est suivit deux nouveaux jeux excusievement pour la PS1. Et si la vie de notre cher petit dragon violet n'a pas toujours été de tous repos (rappelons le triste destin de notre héros sur PS2), Toys For Bob a entrepris de recréer et de remasteriser la premières trilogie Spyro pour les consoles dernières génération. Et c'est de cela que nous allons parler aujourd'hui ! 

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy"

http://www.jeuxvideo.com/jeux/jeu-825358/

Le moins que l'on puisse dire, quand je parle des jeux de mon enfance, c'est "Qu'est-ce que ça fait du bien de retrouver et de rejouer a été un de mes premiers jeux. C'est comme une bouffée d'air frais, et au fond, sur des consoles rassemblant un grand pourcentage de jeux "sérieux", cela fait plaisir d'incarner des personnages plus légers, j'ai même envie de dire cartoonesques ! 

Suite à une certaine déception sur le jeu Crash Bandicoot N Same Trilogy testé sur PS4, il faut dire que j'appréhendais assez cette sortie. Mais devant l'envie de rejouer à ces trois jeux, je me suis laissé tenté et j'ai donc acheté Spyro sur PS4 pour revivre les avantures du jeune dragon. Mais cette fois-ci, en HD ! 

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy"

https://venturebeat.com/2018/11/12/spyro-reignited-trilogy-review-from-classics-to-playable-cartoons/

POUR LES YEUX : Pour tenter de répondre le plus efficacement à mes propos, il faut savoir que parler d'un remake est toujours compliqué puisqu'il fait l'objet de deux types de joueurs, ceux qui (comme moi) connaissent par coeur les jeux sur PS1, et ceux qui découvrent Spyro sur PS4. En esseyant d'être le plus objectif possible, je prendrais en compte non seulement l'évolution du jeu graphiquement mais aussi son évolution par rapport aux autres jeux du même type sortit en même temps. 

Et il faut le dire, Spyro sur PS4 est vraiment beau. Fidèle à l'original, sans bavures, sans fioritures, avec des graphismes sublimes et un univers magique ; ça fait rêver et ça donne même l'envie de s'y projeter en vrai. Ce jeu est sensiblement comparable à ses voisins aux graphismes similaires mais Spyro propose un monde vraiment diversifié et visuellement magnifique. 

En comparant le jeu original avec son remake, il est vrai qu'étant ancien joueur vétéran de Spyro sur PS1, j'aurai vraiment apprécié quelques prises de distances par rapport aux jeux d'origine, proposant quelques nouveautés, des objets cachés dans le décors, des secrets, faisant de cette version une version améliorée réellement (et non simplement améliorée graphiquement). Mais là je m'égare ! 

Et franchement, 5/5 est pour moi une note parfaite puisque les décors font parfaitement le travail, sont chaleureux, agréables, beaux, que les personnages sont attachants et mignons, bref, la recette idéale pour un jeu comme tel. 

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy"

https://fr.ign.com/spyro-the-dragon-trilogy-ps4/42863/video/spyro-reignited-trilogy-the-first-12-minutes-of-spyro-year-of-the-dragon

POUR LES MAINS : Difficile d'égaler à la perfection le gameplay d'un jeu PS1 extrêmement réactif et aboutis. Et bien que dynamique dans sa nouvelle version, nous remarquerons quelques points assez facheux (pas au points que Crash Trilogy sur PS4 à sa sortie). 

Si les décors sont beaux, les colisions en vol sont nombreuses. Frôler un mur peut être fatal puisque Spyro se cognera plutôt que de rectifier sa trajectoire quand l'angle de colision n'est pas déraisonnable, comme dans les jeux PS1. 

La caméra est mal obtimisée lors des sessions en 3D (vol, sous marin, skate, tout ce qui quitte le sol à proprement parlé) ainsi, quand Spyro fait un piquer vers le bas, il se situe en haut de l'écran, quand il monte en flèche, il frôle le bas de l'écran, rendant la précision dans les courses en vol ou les courses de skate très complexe et augmentant leur difficulté de manière considérable. 

A contrario, proposer la caméra panoramique avec le joystick droite (contre L2 et R2 initialement) est vraiment une bonne idée et la prise en main est d'avantage au gout du jour. 

A ce propos, Spyro propose également une prise en main des touches strictement identique aux jeux d'origines pour ceux et celles désireux de revivre les sensations du gameplay d'il y a 20 ans. Pour ma part, j'utilise le gameplay actuel. 

Les touches de commande de Spyro sont sobres, simples et vraiment bien pensé puisque tous les gestes se font naturellement. 

Malheuresement, les collisions vont être nombreuses et les sessions de vols risquent d'être agaçante baissant la note à 3/5. 

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy circuit"

https://www.youtube.com/watch?v=4TLKYBw6PIg

POUR LES OREILLES : Musicalement, Spyro sur PS4 est fidèle aux premiers opus puisque les thèmes composés par Stewart Copeland ont été réorchestrés et réarangés avec finesse offrant une immersion audio tout aussi importante que celles proposées dans les premiers jeux. Sur ce point, bravo les équipes. 

Vocalement, Spyro n'a une voix ni trop enfantine, ni trop mature rendant les trois jeux homogènes. Concernant les autres personnages, leurs interprétations sont très propres. Mais devant la puissance que demande la console PS4, il est vrai que j'aurai apprécié une prise de distance sur les chapitres deux et trois. Alors que Spyro parle assez régulièrement avec ses amis dragons libérés pendant le premiers jeu, j'aurai apprécié que les studios prennent l'initiative de laisser davantage la parole au héros, qui, en dehors des cinématiques, ne dira pas un seul mot tout le long des deux jeux suivant offrant parfois d'interminables monologues explicatifs. 

4/5 reste pour moi une note à la hauteur de la qualité du jeu en tenant compte de ces quelques petites remarques. 

TOUT LE RESTE : Biens qu'il est tout à fait possible de se poser ces mêmes questions en jouant aux version PS1, où sont des dragonnes malgré tous les oeufs que nous avons retrouvés ? Et dailleurs, où sont les dragonnes tout court ? Ce curieux manque de logique peut laisser poser des questions quand à l'organisation de la vie des dragons sur leur territoire. Quoi qu'il en soit, revenons à nos moutons. 

La présence de quelques petites nouveutés tel que les points de compétences peuvent accéssoirement augmenter la durée de vie du jeu. Mais nous sommes en droit de nous poser cette autre question qui fait remuer bon nombre de forum : C'est quoi cette porte dans le monde des artisans qui bouge quand on tape dessus ? Il a bien l'air d'y avoir quelque chose derrière mais rien à faire, elle ne s'ouvre pas. Jeu à 100%, rien du tout. Tous les points de compétences, non plus. Idem sur les trois jeux, même résultat. Et pourtant nous avons deux indices importants : La porte est ouverte sur l'affiche promotionnelle (mais si, à gauche de spyro sur la première image de cet article !) mais aussi que cette porte n'était pas présente sur le jeu PS1. On est donc en droit d'imaginer qu'elle n'est pas là par hasard. Est-ce un mystère du jeu ? un futur DLC ? un nouveau niveau surprise ? Une ouverture aux Mods dans la version PC qui sortira en septembre sur Steam ? Ou simplement la mauvaise blague des développeurs laissant notre enthousiasme à toute épreuve ? Bref, j'offre l'apéro à celui qui l'aura ouverte. 

Partant de ces quelques petits questionnements, le chapitre TOUT LE RESTE n'est pas en mesure d'y répondre. Et pourquoi pénaliser un jeu qui, mine de rien, en vaut la peine ? 5/5 !!!

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy"

https://www.jeuxvideo-live.com/news/spyro-reignited-trilogy-les-premieeres-images-fuitent-avant-lheure-88894

CONCLUSION : Merci d'avoir pris le temps de lire ce petit article sur un sujet qui m'était cher puisque voilà maintenant plus de 20 ans que je connais ce petit dragon et que ce remake était maintenant attendus depuis plus de 5 ans. Bientôt sur Steam et sur Switch !

Et pour vous faire une confidence, un ancien ami, bon joueur également, m'a toujours juré (quand nous étions en fac) que sortir un remake de ce type n'était, non seulement pas envisageable, même inutile et impensable car "il ne fera jamais le chiffre d'affaire attendus par les studios, ça va être un jeu qui ne marchera pas, qui n'interessera pas, et qui fera la ruine de Spyro". As-t-il toujours raison ? 

Très bon week-end à vous si vous me lisez à la sortie de l'article (ou pendant un week-end) ou très bonne semaine à vous. 

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy"

https://www.begeek.fr/spyro-reignited-trilogy-la-sortie-se-voit-repoussee-de-deux-mois-287149

Posté par richardliegeois à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juillet 2019

Shadow of the Tomb Raider : 12/20

Actuellement, c'est le dernier opus de la trilogie incarnant la jeune Lara Croft qui, au fil des jeux, ne cesse de voir sa personalité s'affirmer.

Pour mener à bien cet article, il est important de mentionner les jeux effectué précédement puisque je n'ai fait que les jeux ps4 (et non les précédents opus sur les autres consoles), que j'ai fait les trois chapitres dans le bon ordre, que j'ai réalisé la quête secondaire DLC Baba Yaga de Rise of the Tomb Raider mais que je n'ai acheté aucun DLC ni aucune extension de Shadow of the Tomb Raider (je ne parlerais donc que du jeu de base). De la même manière que ROTR, je n'ai pas touché aux autres modes de jeu. 

Dans cette opus, Lara va faire la découverte d'une nouvelle civilisation restée inconnue jusqu'à aujourd'hui. En aidant les habitants de Paititi devant une apocalypse maya, elle découvrira que ce qu'elle souhaitait devenir n'est pas forcément la destiné qu'elle devra affronter. 

Résultat de recherche d'images pour "shadow of the tomb raider"

https://www.vavache.fr/test-shadow-of-the-tomb-raider/

POUR LES YEUX : Shadow of the Tomb Rider est concraitement beau. Même si de manière objective, on ne sens pas vraiment de réelle évolution graphique après la sortie de Rise of the Tomb Raider 3 ans plus tôt, nous sommes quand même plongés dans un cadre de jeu intéressant et agréable visuellement. 

Tout parrait réaliste malgré la présence du sur-réaliste. Les décors ne sont pas faits à moitiés, et il est difficile de remarquer des copier collés de décors, de maisons, de paysages comme dans un véritable monde ouvert. 

Certaines zones sont rapides, des passages uniques, d'autres sont grandes avec de nombreux aller et venu. Et pourtant, on ressens toujours la même finesse dans la modélisation des objets de la scène. 

Les personnages sont attachants et ont une personalité propre qui nous encourage à en apprendre d'avantage sur eux, mêmes si leurs présence dans le jeu n'a pas d'impact sur le gameplay et qu'il n'y a pas vraiment de complicité devant la difficulté des zones. 

Les zones sont de plus en plus importantes, laissant place à de véritables petits mondes ouverts, parfois larges et volumineux, parfois petits et labyrinthèsques. 

Pour conclure cette section, 4/5 semble pour moi la note la plus juste. 

https://www.reddit.com/r/TombRaider/comments/9fs9po/shadow_of_the_tomb_raider_4k_paititi/

POUR LES OREILLES 

Est-ce un bon point ? Musicien de formation et de métier, passionné de jeux vidéos, j'ai toujours gardé une oreille particulièrement attentive à l'ambiance sonore de mes jeux. Mais là, aucun thème musical, aucune mélodie, aucune orchestration ne se fait retenir. Si le mixage parraît propre aux premiers abords, nous remarquerons par la suite que beaucoup de cinématiques ont quelques problèmes avec des voix particulièrement sous-mixés. Et si le sound disign est bien représenté, une explosion reste une explosion. Alors imaginez quand il y en a 30, avec de la musique et beaucoup de percussions, avec les bruits agaçants des enemis (ou/et des aliés), avec les hélicoptères, avec les guns, avec les bruits de débris qui tombent dans le vide, avec les hurlements des gens, autant être honnête, pas étonnant qu'on n'entende rien de ce qui est dit dans le talkie walkie de Lara... Le jeu se veut réaliste, avec un maximum de musique diégétique, mais au final, nous nous retrouvons par moment avec une bouillie auditive où nous ne savons plus quoi écouter. 

Je pense sans me tromper qu'attribuer 2/5 me semble juste. 

POUR LE MAINS

- Le gameplay du jeu est bon mais ne propose malheureusement aucune réelle nouveauté par rapport aux deux premiers opus. 

- L'arbre des compétences et l'évolution des armes ne propose pas de réelles changements au cours de la partie. 

- Bien que particulièrement bien soignés, certains tombeaux sont très compliqués au côté d'autres défis trop faciles. 

- Travail d'agrandissement des zones faisant penser à un véritable monde ouvert. 

- Des personnages secondaires vraiment secondaires. 

On aurait vraiment apprécié des nouveautés dans cette catégorie. Espérons que si un nouveau Tomb Raider sorte, les développeurs sauront entendre ces remarques. 

3/5 me semble honnête. 

Résultat de recherche d'images pour "shadow of the tomb raider menu français"

https://www.generation-game.com/shadow-of-the-tomb-raider-comment-changer-la-tenue-et-lapparence-de-lara-croft/

TOUT LE RESTE

- Contrairment aux deux premiers opus, Shadow of the Tomb Raider propose un contenu surnaturel dès les premières heures de jeu. Cela permet d'introduire visuelement et scénaristiquement quelque chose d'important qui, dans les deux premiers opus, n'était introduit d'à la fin du jeu, lors des quelques dernières quêtes conclusives. 

- Une histoire avec du potentiel mais avec un fin que j'ai du mal à comprendre. Un déroulé de l'histoire de l'enfance de Lara également compliqué à comprendre si nous n'enchainons pas les trois jeux. 

- Peu d'armes, peu de choix d'équipement avec des tenues pour beaucoup inutiles. 

- Incarner la jeune Lara pendant son enfance pour aider à comprendre le cheminement qui l'a poussée à entreprendre la vie qu'elle mêne. 

- Un lien entre maya et religion bien pensé mais avec un manque de détail (on fait une petite virgule sur la religion catholique, puis on la quitte sans même s'en rendre compte). 

- Beaucoup (trop) de livres, de documents, de caches, de totems, et d'objets en tout genre à aller chercher de manière facultative. C'est comme vouloir augmenter volontairement la durée du gameplay en cherchant des artefacts inutiles et en écoutant une histoire, certes très bien lue, mais longue, longue, longue. (De plus, c'est toujours la voix de Lara qui nous lis les documents, là où dans Rise of the Tomb Raider, c'est par moment d'autres personnages qui s'y collent). 

- Où est la pyramide maya que l'on voit sur toutes les jaquettes ? 

- ATTENTION SPOIL : Pourquoi voit-on des montagnes au loin lors du combat final alors qu'on est censé être au coeur d'un volcan quand on se réfère à la carte du jeu ? Si l'on suit et comprend la logique des dernières minutes du jeu, on entre dans un temple, au milieu des montagnes, le tout est situé dans un volcan, lui même dans un autre temple, celui de paititi. C'est un joyeux bordel. 

3/5 est pour moi le bon conpromis entre tous ces points. 

Résultat de recherche d'images pour "shadow of the tomb raider jaquette"

https://www.gamerprices.fr/47103/shadow-of-the-tomb-raider-comparateur-prix-officiel?platform=ps4

CONCLUSION : Curieusement, je ne pense pas que la note de 12/20 soit réellement représentative de la qualité de ce jeu. Même si le gameplay manque cruellement de nouveauté, il faut bien affirmer que recuisiner une recette qui fonctionne est une source sur. Et pourtant, tel n'est pas toujours l'opinion des joueurs qui sont sans cesse demandeur de nouveautés tant graphiquement, scénaristiquement que dans le gameplay. Et c'est plutôt ce point de vue que Vendéen Gaming souhaite mettre en avant. Là où Tomb Raider Definitive Edition proposait un gameplay à la fois simple, novateur et ludique, Rise of the Tomb Raider l'a confirmé dans un nouveau contexte. Et c'était tout naturellement que nous attendions un nouvel élan de ce côté là. 

Cependant, à travers mes échanges avec d'autres passionnés du jeu vidéo, beaucoup m'ont confirmés que Tomb Raider sur PS4 n'allait être qu'une trilogie. J'espère cependant qu'ils se trompent et que les studios Square Enix sauront entendre nos remarques et pourquoi pas, nous proposer un nouveau jeu d'ici quelque temps... 

Résultat de recherche d'images pour "shadow of the tomb raider test"

https://www.gamepro.de/artikel/shadow-of-the-tomb-raider-die-apokalypse-ist-das-beste-was-lara-passieren-konnte,3334439.html

NOTE PERSONNELLE : Il n'y a pas eu de test ni d'avis sur Tomb Raider Definitive Edition puisqu'au moment où j'ai terminé le jeu, je n'avais pas encore pris l'initiative de créer le Gamer Vendéen. Je ne pense pas, par la suite en écrire un avis concret mais je pense bien en éditer un article. 

Cela dit, Shadow of the Tomb Raider n'a pas été mon opus préféré pour différentes raisons : si l'on part du principe que l'époque maya n'est pas un trait de l'histoire que j'apprécie beaucoup étudier, j'ai trouvé de manière personnel, que le jeu ne proposait pas assez de contenu, voir par moment même, offrait aux joueurs des cartes copiés collés de Rise of the Tomb Raider remis dans le contexte. C'est le cas pour la cité détruite de Kukulkan, ressemblant curieusement à la seconde partie de Kitej. Et si l'histoire à du potentiel, elle n'en reste pas moins intéressantes. Mais je trouve que beaucoup de points ont été mis de côté et ne sont pas compris à la fin du jeu qui se veut être le dernier d'une trilogie. 

Entre les deux premiers opus, difficile pour moi de dire ouvertement lequel j'ai préféré, puisque j'ai vraiment apprécié la simplicité d'actions du premier jeu, mais aussi les zones plus importantes du second jeu offrant par ailleurs des quêtes secondaires ainsi que le gameplay novateur et plus complexe. Bien sur, ce ne sont pas les seuls points qui font que j'ai préféré ces deux premiers opus (loin de là) mais il est bon de signaler que le manque de nouveautés dans ce troisième jeu en fait très certainement le moins accrocheur de ma bibliothèque. 

Merci de votre attention et très bon jeu à tous. 

Posté par richardliegeois à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


02 juillet 2019

Crash Team Racing sur Switch

Activision nous propose depuis quelque jours de participer à nouveau au grand championnat de course pour tenter de sauver le monde des griffes du vil Oxyde, souhaitant à la fois être le conducteur le plus rapide de l'univers mais aussi transformer la terre en un immense terrain vague pour conduire à volonté. Et si dans la version PS1, Nitro's Oxyde dicte vouloir la changer en parking géant, il faut noter qu'après quelques minutes de jeu, peu importe les paroles, le portage est vraiment fidèle. 

Résultat de recherche d'images pour "crash team racing"

https://www.xbox.com/fr-FR/games/crash-team-racing-nitro-fueled

Je n'ai pas terminé le jeu puisqu'il est long. Vraiment long. Si les courses sont courtes, gagner sera plus compliqué puisque tous les défis initialement présents dans le jeu PS1 sont présents (et même plus encore) à savoir : 

- course contre les concurents

- course contre la montre

- défi CTR

- course aux cristaux

Résultat de recherche d'images pour "crash team racing défi CTR"

https://www.youtube.com/watch?v=SYUtLMlqSLk

A mon sens, si la maniabilité de la trilogie sortie il y a plusieurs mois maintenant laisse à désirer, le gameplay dans CTR est bon. Tout en redisant que je ne dois avoir que deux ou trois heures de jeu dans ma partie au moment où j'écris ce message, difficile d'imaginer un gameplay changeant pour la suite de l'avanture. 

Visuellement, ce jeu est vraiment beau, agréable et chaleureux. Les développeurs ont pu s'approprier les décors pour leur redonner une splendeur et de nouveaux détails vraiment incroyables. Chaque course dispose de ses propres cleins d'oeils, easter eggs, en lien avec les précédents jeux Crash Bandicoot. Et concourir dans l'univers des niveaux que nous connaissons tous est vraiment agréable. Cela permet d'homogénéiser les jeux en nous laissant imaginer que nous sommes toujours sur la même carte de jeu que les trois premiers opus. 

Résultat de recherche d'images pour "crash team racing ps1 ps4"

https://www.cultura.com/crash-team-racing-nitro-fueled-5030917269738.html

Sur cette image, on peut imaginer que nous sommes sur un terrain limitrophe des courses de motos de Crash Bandicoot 3, Warped. 

De plus, si Crash Team Racing est le titre principal de cet opus, c'est sans compter la présence de tous les circuits de Crash Nitro Kart PS2 dans cette nouvelle version. Et si l'opus sur PS2 n'a pas toujours été très bien apprécié, il est bon de noter que cette nouvelle version remastered pourra très certainement réajuster le niveau de cet opus malheureusment en dessous de CTR sur PS1. 

Il est difficile de me projeter avec précision dans les commentaires étant donné que je n'ai réalisé que quelques courses d'un jeu d'enfance déjà connu plus que par coeur. Mais croyez moi, c'est vraiment génial de rejouer à un jeu comme tel après 20 ans d'attente. Bonne anniversaire CTR et puisse les développeurs continuer à nous donner du plaisir. 

Posté par richardliegeois à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 juin 2019

The Witcher 3 sur Switch, est-ce une bonne idée ?

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et texte

Il y a peu, CD Project Red a annoncé son ambition de sortir l'un des jeux les plus primés sur la console Nintendo Switch. Mais est-ce que cette expérience va-t-elle réellement valoir le coup ? Est-ce que cette idée va-t-elle réellement dans le sens des gamers ? Nous allons tenter d'y répondre en se basant sur plusieurs idées commentés et trouvés sur Facebook. 

Résultat de recherche d'images pour "witcher switch"

https://wccftech.com/the-witcher-3-switch-resolution-size/

Pour commencer, il faut bien discicier deux types de joueurs dans cette histoire ; d'une part les joueurs qui, comme moi, connaissent le jeu et ont déjà une expérience dans le monde de the Witcher 3 - d'autre part, les joueurs qui ne connaissent pas et n'ont jamais joués à the Witcher quelqu'en soit la plateforme (PC, Xbox, PS4). 

GRAPHIQUE : Ah ! La graphie d'un jeu est un bien grand mot que je défend avec fièreté. Mais beaucoup de joueurs s'empressent de dire que le jeu tourne entièrement autour du visuel sans même faire allusion au scénario. Ainsi beaucoup de joueurs qui connaissent déjà l'avanture se plaignent du dawngrade de la version Switch. Et j'ai envie de leur répondre simplement (et au risque de passer pour le méchant joueur que je ne suis pas) : "De quoi je me mêle ?". 

- D'une part, si les studios ont décider de mettre en avant ce produit, c'est qu'il sera à la hauteur de leurs espérences. 

- Pourquoi vous voulez priver des joueurs n'ayant que la Switch d'y jouer sous prétexte que la qualité de compression et la qualité graphique est un peu moins bonne ? J'ai même lu un commentaire insulter le jeu de pixel art. On est tous d'accord, Super Mario Odyssey répond aussi à cette injure ? 

- Enfin, personne ne vous fera la morale si vous ne souhaitez pas l'acheter. 

Je me suis mis à rigoler quand je suis tombé sur une vidéo qui se ventaient de la version PC devant la version console. Sur la version PC, on voit l'ombre des arbres et les bâtiments d'un peu plus loin les détails sur les visages. Bref, vous m'avez compris, rien qui pour moi ne semble me convaincre réellement. Et pour tout vous dire, je n'ose même pas vous montrer d'images comparatives tellement les captures d'écrans sont fausses et de mauvaise foi (je l'ai fait sur PS4 et je n'ai pas été déçut du tout). 

Ca a été la même histoire pour Skyrim et pourtant je prend plaisir à y jouer où je veux. Et si certains se rattrapent en redisant : "c'est pour faire de l'argent", rappelez vous que vous avez en grande partie raison (Cyberpunk 2077 ne s'est pas fait gratuitement) mais en partit tord aussi (le portage d'un jeu sur une nouvelle console coute très cher et c'est quand même un risque pour les studios). Mais je le répète encore : "De quoi je me mêle ?". Laissons les développeurs travailler. 

Résultat de recherche d'images pour "witcher switch"

https://www.nintendo-town.fr/2018/12/29/le-point-sur-la-rumeur-the-witcher-iii-wild-hunt-sur-nintendo-switch/

LE SCENARIO : Tant qu'on y est, on va s'attaquer à quelque chose de secondaire : le scénario. Et oui, puisque Jean-Michel Noob affirme que le dawngrade graphique va proposer une immersion moins bonne, nous pouvons imaginer que le scénario le sera également ? Je pense même qu'ils pourraient faire des scènes coupés ou des quêtes en moins ! Bref, ce paragraphe se passe de commentaires. 

J'aime, et je suis attiré pour acheter un jeu grâce à la claque visuel que les développeurs me promettent mais je défend un jeu si le scénario vaut le coup, quelqu'en soit le support où je joue. Et je le répète, pensons à ceux qui n'ont que la Switch et qui pourrons enfin découvrir le scénario de ce jeu grâce à cette nouvelle version. 

Résultat de recherche d'images pour "witcher switch"

https://www.phonandroid.com/nintendo-switch-the-witcher-3-tournera-a-540p-en-mode-portable.html

L'EXPERIENCE DE JEU : Un jeu, c'est un tout. Graphiquement, scénaristiquement, mais aussi le gameplay. Et si pour moi, j'accorde autant d'importance à la graphie qu'à l'histoire, je parle souvent du gameplay que propose la PS4. Je ne suis pas fan de la prise en main de la Switch. Mais ce commentaire m'est personnel et je comprend tout à fait que des personnes préfèrent la prise en main de cette console. Mais les touches restent les mêmes. Alors inutile d'avoir peur là dessus, l'expérience du touché sera la même !!!

LES MODS : J'ai même lu des commentaires de joueurs rappelant avec fierté que le jeu sera moins bon car "pas de mods sur Switch xptdr lol" (Jean-Michel Noob). Rassurez-vous, je ne l'ai fait que sur console, et franchement, je pense véritablement que les mods ne servent à rien dans ce jeu déjà excéllent et très bien aboutti. Tant qu'un programme n'est pas développé pour proposer aux moddeurs de créer de nouveau contenu réel, de nouvelles maps, de nouvelles quêtes, le modding ne sert à rien. Et qu'on ne vienne pas me dire que les arbres sont plus beaux en 4K. 

je pense à acheter une version ordinateur pour le modder et comparer par mes propres yeux la différence entre les deux versions. 

Je referais un autre article en lien avec les mods dans les jeux vidéos pour vous parler de mon point de vue sur le sujet plus en détail en prenant pour exemple un jeu bien connu dans le monde du modding, Skyrim. 

Résultat de recherche d'images pour "witcher switch"

https://labo.fnac.com/actualite/the-witcher-3-switch-images-nouvelles-informations/

CONCLUSION : Pour moi, chacun doit savoir se remettre à sa place,

- d'un côté les développeurs qui font tout pour nous faire rêver,

- de l'autre les joueurs qui connaissent déjà l'avanture the Witcher (qui n'ont vraiment aucune raison de râler devant une nouvelle version même en dawngrade),

- au côté des joueurs désireux de découvrir ce jeu

- sans oublier ceux qui ne sont pas intéressés par cet opus. 

Alors pour toutes ces raisons, j'encourage CD Project Red à continuer dans leur lancée sans écouter les commentaires négatifs sur cette prise de décision. J'encourage les joueurs désireux de jouer n'importe où à the Witcher à le prendre à nouveau. J'encourage les contestataires à bien vouloir réfléchir avant de commenter. Et enfin, j'encourage les joueurs n'ayant que la Switch à découvrir ce jeu d'exception avec toutes ces extensions dans une petite cartouche de jeu (c'est beau la technologie !). 

Je vous remercie pour votre attention et votre lecture. 

Posté par richardliegeois à 10:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

05 juin 2019

Retour sur Horizon : Zéro Dawn et son extension

Horizon fait partit de ma collection favorite de jeux vidéos. Avec son monde ouvert entièrement visitable, les quêtes, nombreuses, nous invite à y découvrir les moindres recoins sans même s'en appercevoir. Ainsi, c'est tout naturellement que nous partirons à la découverte des quatres coins des terres sacrées de la Toute Mère, de l'helium, la magistrale ville de Méridian, et les terres Banuk du grand nord et bien d'autre zones toutes plus impressionnantes les unes que les autres. 

Résultat de recherche d'images pour "horizon zero dawn"

https://www.amazon.fr/Horizon-Zero-Dawn-import-anglais/dp/B00ZG1S88E

Mais voilà plusieurs articles que je réalise sur ce jeu. Pourtant, après avoir terminé pour la troisième fois l'opus de Horizon, en ayant effectué toutes les quêtes, y compris celles du DLC Frozen Wild, j'aimerai revenir sur quelques points, parfois mineurs, parfois importants du jeu. 

Les transitions nuit jours sont torp brusques. Même si le monde fantastique d'Horizon cache beaucoup de choses surnaturelles, le visuel générale du jeu veux, d'après ce que j'ai compris, une cohérence bien réel entre les objets de ce monde. Pas de magie, seulement quelques potions pour donner quelques bonus de force ou d'énergie. 

Toutes les compétences peuvent être débloqués. Mais au fond, quand on y réfléchit, farmer en éliminant des machines à répétition peut permettre de grimper ses niveaux sans pour autant faire les quêtes. C'est long, ça peut être répétitif, mais ça marche. On peut, si on a la patience, arriver au niveau maximum sans jamais avoir quitté les terres sacrées. 

Les compétences peuvent être gagnés trop facilement. A chaque quête principale terminée, 1 point offert ; a chaque niveau, 1 point offert ; une fois toutes les statues banuk, fleures de métal et panorama découvertes, 6 points offerts. Si bien que j'ai commencé le DLC au niveau maximum sans trop farmer. Tout le DLC, je n'ai pas pris d'expérience étant déjà niveau 60. 

Une histoire linéaire. A prendre ou a laisser mais j'apprécie avoir des choix différents après avoir réalisé le jeu une première fois. 

Toutes les pièces du puzzle pour découvrir ce que recherche Aloy (quête principale) se trouve souvent dans des bunkers. 

Bref, tout ceci n'empiète pas sur la qualité de ce jeu. C'est incroyable le travail de précision qui a été effectué pour réaliser cette carte, cette histoire. Pour ma part, j'attend vraiment la suite du jeu (confirmé par mégarde) car le monde d'Horizon ne cesse de nous étonner et que, mine de rien, quand on y réfléchit, beaucoup de questions sont restés en suspend même à la fin du jeu. Mais là n'est pas la problématique de cet article. Renevons sur un sujet nouveau : Frozen Wild. 

Résultat de recherche d'images pour "horizon zero dawn"

https://fr.ign.com/horizon-zero-dawn-ps4/30028/news/horizon-zero-dawn-une-edition-complete-annoncee

ATTENTION SPOIL : 

Frozen wild est une belle extention. Graphiquement, nous senton vraiment la maitrise du moteur graphique pour nous proposer un univers à la fois nouveau et cohérent avec le reste du jeu. Et si grimper la montagne pour rejoindre les terre banuk peut sembler durer une eternité, quelle satisfaction de retrouver le panorama du DLC a peine arrivé dans le premier village afin de nous lancer la première quête principale. 

Mis à part ça, j'ai trouvé que le domaine n'est pas assez exploité. Parlons que la quête principale. Elle nous plonge dans un problème que les banuk n'arrivent pas à comprendre, la fumée d'un volcan qui semble être lié à la création de nouvelles machines. 

Ici, les machines ne sont pas corrompus, et même si le principe reste le même, nous parlerons de daemoniaques. Car oui, le Daemon est l'ennemi du jeu. Mais pourtant, tout nous laisse deviner que si le jeu principal aura sa suite, le DLC également. 

Poséidon est désormais le puissant à éliminer. Créé par le logiciel conçut par Aube Zéro, Poséidon s'est emparé de la région banuk. Mais son objectif reste incertain. Tout n'est pas clair. Et d'ailleurs, il n'y a même pas de véritable combat final contrairement au jeu principal. 

Frozen Wild propose d'augmenter la puissance de la lance par la création de points de modification au même titre que les autres armes. Mais cela ne change pas grand chose à la maniabilité du jeu. Cette partie du jeu propose également une sorte de nouvelle monnaie, des cristaux de glace très rares qui sont les récompenses aux quêtes du DLC et qui permettent d'acheter des armes particulièrement puissantes. Pour ma part, j'ai toujours été frustré de me dire que la réconpense finale est l'arme la plus puissante ; il n'y a plus de raisons de l'utiliser, surtout si nous sommes niveau maximum. 

Frozen Wild est un bon DLC mais ne transande pas le jeu original qui est bien plus aboutti et réaliste. Contrairement à Blood and Wine qui, pourrions nous dire, également le jeu the Witcher 3, Frozen Wild peine à propopser un nouveau gameplay, de réelles nouvelles ressources et un intérrêt réel quand le niveau est déjà au maximum. Et même si de nouvelles quêtes très intéressantes sont proosées (je pense tout de suite à la réparation du Grand Cou), cela n'apporte malheureusement pas grand chose au jeu déjà vraiment bien abouttit. 

Mon conseil, dès que le niveau le permet et dès que le jeu le propose, réaliser les quêtes de Frozen Wild avant de terminer le jeu principal. 

Résultat de recherche d'images pour "horizon zero dawn frozen wild"

https://freakingeek.com/horizon-zero-dawn-premier-dlc-the-frozen-wilds-devoile-a-le3/

C'est maintenant à chacun de faire son choix devant ce que propose l'extension du jeu Horizon Zero Dawn qui, malgré ces quelques remarques, ne change pas mon point de vue initial sur ce jeu d'exception. 

Posté par richardliegeois à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2019

Ratchet et Clank : 18/20

Quelques jours après avoir terminé Opération Destruction, je me suis attaqué au dernier né des studios Insomniac, le remake du tout premier ReC PS2, édité pour la PS4. Pour rappeler, le film racontant la même histoire a été dévoilé peu de temps avant la sortie du jeu. Bien que cela puisse passer pour un plan marketing sur la vente du jeu, il faut dire que le scénario du long métrage est plutôt bien rôdé et qu'il résume avec beaucoup de panache le jeu. Et c'est dans cet ordre que je me suis lancé dans l'avanture. 

Résultat de recherche d'images pour "ratchet ps4"

https://www.gamekult.com/jeux/ratchet-clank-3050273939/review-644815.html

POUR LES YEUX : Premier opus ReC sortit sur PS4, après déjà plusieurs années de vie de la console. Et il faut le dire, c'est juste magnifique. Visuellement, un grand pas en avant a été effectué sur le travail des ombres et lumières rendant le monde plus vivant que jamais. De scène en scène, les décors, paysages, niveaux découvertes, etc sont tous plus agréable visuellement les unes que les autres. 

Résultat de recherche d'images pour "ratchet et clank ps4"

http://nerdalors.fr/2016/05/test-ratchet-clank-ps4/

Les personnages sont visuellement très attachants ce qui accentue la beauté du travail de modélisation. Quel métier intéressant que de ce dire "J'ai contribué à modéliser Ratchet et Clank". 

Résultat de recherche d'images pour "ratchet et clank ps4"

https://www.gamerprices.fr/14896/ratchet-amp-clank-comparateur-prix-officiel

Visuellement, chaque niveau a ses caractéritiques visuels qui lui sont propres rendent le jeu éxtrêmement coloré et addictif. C'est un vrai plaisir des yeux et le bond en avant effectué entre Crack in Time (qui je le rappel est un jeu vraiment incroyable à mon sens, peut-être même mon préféré de la saga entière) est grand. On ressent vraiment une différence graphique notable. 5/5

POUR LES OREILLES : De la même manière que dans le jeu Opération Destruction, J'ai du mal à intégrer un thème musicale réel. Ce n'est pas faute d'avoir écouté le CD de la bande originale du film qui, malheureusement, ne met pas vraiment cela en avant. 

Résultat de recherche d'images pour "ratchet et clank ps4 soundtrack"

https://open.spotify.com/album/4RgJ7mD2VoFi8fda5MSWOu

Mais fort heureusement, la musique n'est pas le seul point audio de ce jeu ! Bien que je sois musicien, j'aimerai attirer l'attention sur le sound design et les voix : 

- Le sound design est vraiment éxcellent, chaque son est minutieusement utilisé et l'incorporation des ambiances sonores se marie vraiment bien avec l'ambiance visuel. Le mixage est très propre ne mettant aucun son en avant par rapport à une autre pouvant dénaturer l'ambiance sonore globale. Vraiment tout y est, jusqu'au moindre détail audible. 

- Pour parler des voix, je ne m'atarderai pas sur le film (qui a des voix différentes que celles du jeu mais qui, à mon sens, sont tout à fait dignes d'un ReC en film). J'en reparlerai à la fin de l'article en quelques mots. Ici, nous retrouvons notre cher et tendre Monsieur Zurkon et ses phrases philosophiques à sang froid. Et c'est juste plaisant car l'humour qu'il offre est juste extraordinaire. Quand une blague est lancé au beau milieu d'un combat sérieux, difficile de rester concentrer. Et pourtant, Monsieur Zurkon reste un alié fidèle. Les voix de ce jeu sont, pour les personnages principaux, les mêmes que pour les autres jeux. Et cela donne un sacré repère et une bonne homogénéité. J'ai particulièrement apprécié l'intervention du plombier dans un des niveaux au début du jeu. Une prise de distance est prise par rapport au jeu orginale qui est très agréable. 

Résultat de recherche d'images pour "ratchet et clank ps4 zurkon"

https://ratchet-galaxy.com/fr/jeux/ps3/ratchet-and-clank-operation-destruction/medias/artworks/objets

Pour toutes ces raisons, le son est grand même une vrai réussite. Domage cependant qu'il n'y ai pas de thèmes musicaux pouvant nous guider d'un niveau à l'autre, d'une ambiance à l'autre. Ou simplement le thème du héro. Nous noterons seulement une mélodie toujours identique quand nous partons d'une planète, rien de bien fracassant. 4/5. 

POUR LES MAINS : Très honnêtement, j'ai déjà esseyé ReC, premier du nom sur PS2 et ce fut une véritable horreur. Pas de déplacement latéral, une visée des armes approximative, rendent, à mon simple avis, le jeu presque injouable. Et c'est pour cette raison que je l'ai rapidement abandonné. Pourtant, la version PS4 rattrape vraiment bien ces lacunes en calquant le type de gameplay de Crack in Time mais en l'adaptant à un toucher plus contemporain et plus actuel. La visée automatique est retravaillée et le maniement des armes est plus précis encore. Mais contrairement à CiT, il faut obligatoirement appuyer sur une touche pour activer cette visée automatique. Bref, nous n'allons pas s'étendre sur un sujet dont nous savons pertinament que c'est une véritable réussite, tout comme ses prédécésseurs que j'ai évoqué plus tôt dans l'article. 5/5. 

Résultat de recherche d'images pour "ratchet et clank ps4 gameplay"

http://www.cinealliance.fr/critique/ratchet-clank-ps4-le-test

TOUT LE RESTE : Le scénario de ReC est vraiment sympa. Le jeu détail avec beaucoup de précision ce que le film peut proposer. Mais cela n'enlève en aucun cas le dynamisme du jeu et de son histoire. Et c'est dans ce sens que le mélange entre les deux supports peux, aux premiers abords, parraître pour du recyclage. Mais il n'en est rien. Utiliser les images du film dans le jeu est normal quand les deux entités sont créées en même temps. 

Résultat de recherche d'images pour "ratchet et clank ps4 cinématique"

https://chocobonplan.com/tests/jeux-video/ps4/ratchet-clank-test-ps4-retour-dun-genre/

Côté jeu, j'aurai apprécié que certains points soient peut-être un peu différents comme une confrontation entre le président Drek et Ratchet. Or il n'en est rien puisque le seul combat final sera contre Nefarious. 

De plus, un des problèmes récurent des jeux ReC (dont je n'ai jamais fait halusion jusqu'à maintenant), c'est la durée du jeu un peu courte, ne permettant souvent, malheureusement pas, d'évoluer les armes au niveu maximum sans passer par le mode défi qui, signalons-le, permet de refaire une partie tout en gardant son expérience, ses armes et leurs niveaux. Le mode multiplicateur de boulons est bien pensé (plus on tue des ennemis sans se faire toucher, plus le multiplicateur augmente offrant toujours plus de boulons à Ratchet. Cela permet de passer les armes déjà upgrad au niveau 5 en version Oméga) et demandera, même en mode facile, de la réfléxion et du doigté puisqu'au moindre choc, le multiplicateur retombe à 1. 

Résultat de recherche d'images pour "ratchet et clank ps4 mode défi"

https://www.supersoluce.com/astuce/ratchet-clank/astuces-ratchet-clank

Côté bonus, le musée Insomniac est toujours présent et montre des documents, images, films sur la conception du jeu. Mais, à mon sens, il est beaucoup moins bien pensé que celui de CiT. Dommage. 

4/5 me semble une note adéquat. Nous ne pouvons pas faire entrer le point négatif du bonus mais sachons dire que l'ergonomie de ce niveau est très moyenne à mon sens. 

Concernant les voix du film. J'ai eu le sentiment qu'elles ont beaucoup été critiqués car elle ne proposaient pas les voix originales. Mais je voudrais juste tenter d'ouvrir l'esprit des "mécontents". Si l'on fait abstraction du jeu et des gens qui ont prêtés leur voix pour le film. Sont-elles réellement décallées ? Mettez-vous à la place de quelqu'un qui n'a jamais joué aux jeux et qui découvre le film pour la première fois. Est-ce vraiment en désacord ? A mon sens, non. Le travail vocal sur le film est tout à fait honorable. 

POUR CONCLURE : Certains d'entre vous, chers lecteurs, dirront peut-être que je ne suis pas assez sévère sur les jeux. Mon blog, totallement indépendant de toute entitée commerciale du monde du jeu vidéo, me permet de communiquer en toute simplicité sur ma passion. Et les notes attribués n'engagent que mon ressentis après avoir terminé un jeu. Bien entendu, mon manque de professionnalisme ne me permet pas toujours de noter tous les points des jeux et propose un article des meilleurs moments passés à jouer. Ainsi, sauf quand c'est vraiment flagrant, je n'insisterai jamais sur des bogues ou des problèmes anecdotiques du jeu en question. ReC répond parfaitement à ce que je peux attendre d'un jeu vidéo simple, mais avec un minimum de défi, une histoire humoristique et un sens du jeu plaisant. C'est pour cela que j'attribue toujours une bonne note à ces opus. Pour noter un jeu, je ne cherche pas à me renseigner avant l'écriture de mon article sur d'autre sites journalistiques. Je regarde après si ma note est, à leur sens, cohérente et pas trop décallée. Mais je ne cherche pas l'influance. J'écrit et partage un point de vue qui m'est propre. 

Posté par richardliegeois à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 avril 2019

Mes jeux du moment #1

Je viens tout juste de terminer Ratchet et Clank Opération Destruction (avec partie +) et d'écrire un article à son sujet. Et comme le jeu vidéo ne se repose jamais, je vous propose un petit article des jeux du moment. Et pour ce faire, je vous propose une petite liste (la plus précise possible) des quelque jeux que j'effectue en ce moment, leur fréquence de jeu ainsi que quelque commentaire sur chaqun d'entre eux. 

Résultat de recherche d'images pour "ratchet ps4"

https://www.gamekult.com/jeux/ratchet-clank-3050273939/review-644815.html

- Ratchet et Clank / PS4 / juste commencé / je compte avancer sur cette partie régulièrement / Un seul mot pour ce jeu : magnifique... non deux en fait : grandiose... enfin, ce jeu est vraiment à la hauteur de ce que peut nous présenter un jeu comme tel sur PS4. Impatient de continuer cet opus qui, rappelons-le, à été créé conjointement au film que j'ai également revue (juste pour me remettre dans le bain) !

- Spyro Trilogy / PS4 / jeu dans l'ordre, moitié du troisième volet / jeu régulier / J'avais vraiment peur car Crash PS4 n'est, pour moi, pas à la hauteur de la version PS1. Et pourtant, Toys for Bob a réussis le paris fou de ressortir Spyro pour PS4 et... c'est une grande réussite. Un article arrivera sur ce blog c'est certain. 

Résultat de recherche d'images pour "spyro bannière"

https://geeko.lesoir.be/2018/04/06/la-trilogie-spyro-soffre-un-remake-integral/

- Life is Strange / PS4 / juste commencé / Alors ce jeu est particulier. Cinématiques, avance lente, je ne sais pas trop comment prendre ce genre de gameplay. Dois-je enchainer l'histoire ? Puis-je me permettre d'y jouer dès que j'ai une heure à perdre ? Nous le verrons bientôt ! 

- Fallout 76 / PS4 / quelque niveaux obtenus / occasionnel / et si on attendais encore un peu quelques mises à jours pour tenter de trouver un F76 plus cohérent et moins bogué ? Car au fond, j'adore le concept de ce jeu et le gameplay identique à F4 est juste très bon. 

- Assassin's Creed Origin / PS4 / quelque niveaux obtenus / histoire bien avancée / occasionnel / une map gigantesque et grandiose mais une histoire, à mon sens, mal racontée, des quêtes répétitives et un système de compétences trop long. Je joue quand j'ai une heure à perdre. 

- Planet Coaster / PC / régulier / steam workshop / certainement le meilleur jeu de gestion de parcs d'attractions et de coaster. Une belle réussite qui ne cesse d'évoluer alors rejouer à Planet Coaster est toujours un véritable plaisir. 

Résultat de recherche d'images pour "planet coaster bannière"

http://www.adam-et-ender.com/2016/03/planet-coaster-le-jeu-de-gestion-de-parc-dattractions-se-devoile-en-video/ 

- Rise of Beurk / iOS / régulier / j'avance toujours sur cette partie, un article sera de nouveau écrit pour détailler l'avancement de mon village. 

- Looney Tunes / iOS / régulier / j'avance sur ma partie en faisant évoluer mes toons au meilleur de leur forme. 

- Skyrim / switch / régulier / partie vraiment bien commencée avec un niveau avancé (32 à l'heure où j'écris). Jeu et prise en main vraiment agréable et jouer à Skyrim de n'importe où est vraiment plaisant. 

Résultat de recherche d'images pour "skyrim switch"

https://www.potiondemana.com/skyrim-version-nintendo-switch-sortez-carte-memoire-12495/

- Mario Odyssey / switch / occasionnel / partie commencé mais mise de côté temporairement. Super prise en main et jeu vraiment agréable. Je vais le continuer. 

- The Elder Scrolls Online / PS4 / abandonné il y a peu / niveau avancé vétéran 400 / marre du manque d'évolution du gameplay, de la répétitivité des combats et des quêtes, des dialogues longs et insuportables, du manque de vivacité dans le jeu et surtout du manque cruel de joueurs ne me permettant plus d'avancer ou de découvrir de nouvelles zones. Mare également de payer pour du contenu supplémentaire strictement identique au jeu de base. 100Go de libéré sur ma console. 

- Assassin's creed unity / PS4 / abandonné il y a peu / niveau assassin d'élite obtenu / deuxième partie abandonnée, quête principale terminée, gameplay désastreux et bogue graphique trop nombreux. 

Posté par richardliegeois à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]