Vendéen Gaming - Le Blog

10 septembre 2020

Mais à quoi joue Nintendo ? Remake Trilogie Mario

Voilà plusieurs semaines, pour ne pas dire mois, que j'hésitais à faire cet article relatif à la politique Nintendo, et plus précisément, à sa manière de chiffrer les jeux populaires du moment, je veux parler des cartouches pour la Switch. 

bannière nintendo - 4WeAreGamers

https://4wearegamers.com/2015/07/20/nintendo-eshop-les-nouveautes-et-promotions-de-la-semaine/banniere-nintendo/

Alors, pour bien débuter notre article, mettons-nous dans le contexte. 

J'ai, il y a maintenant un an, acheté une Nintendo switch dont, je peux ouvertement le dire, en être globalement très content. Cependant, j'ai eu le malheur d'avoir été un des nombreux élus à constater une dégradation rapide sur mon joystick droit rendant les mouvements de caméra (comme dans Zelda BotW) impossibles. Force est d'acheter un nouveau jeu de Joycon, la pilule est mal digéré surtout que le risque d'un second bogue est bel et bien présent. Hormis cela, je trouve la prise en main plutôt correct et le catalogue de jeux chargé. Mais, trève de plaisanterie, nous ne sommes pas là pour ça. 

Voilà plusieurs mois que je scrute sur internet un éventuel remake de notre jeu Mario 64. Et aujourd'hui, cela fait quelque temps que ce jeu est confirmé pour switch. Heureux de constater la nouvelle, comme tout bon joueur, j'attend inlassablement les infos. Julien Chièze, les magasines de jeux vidéos, les chroniqueurs, tous s'entendent sur un point : LE REMAKE AURA BIEN LIEU. 

https://hitek.fr/actualite/remake-super-mario-64-hd_2136

Avant-hier, je tombe sur une vidéo de présentation de la trilogie Mario qui sera proposée d'ici quelques jours en magasin alors qu'aucune date n'ai en réalité été communiqué par Nintendo. Cette vidéo d'annonce montre clairement des visuels du jeu tel qu'il sera à sa sortie. 

https://www.youtube.com/watch?v=CPJcaGWoO2c&t=37s

Et là, une question me frappe : Il est où le remake ? Non mais sérieusement, elle est où la refonte graphique du jeu ? Ce qui est proposé, c'est un simple portage du jeu sur une nouvelle console. A l'heure où Nintendo n'a jamais hésité à proposer ce jeu pour DS ou pour Wii U, pourquoi, sous prétexte que nous sommes sur Switch, le jeu aurai plus de valeur ? 

Alors je vois arriver de loin les commentaires comme quoi je n'ai surement rien compris à la mentalité de Nintendo, mais un portage n'est pas un remake. 

Ce débat avait déjà fait polémique lors de la sortie de Skyrim, Légendary Edition sur PS4 qui n'était aussi qu'un simple portage avec quelques améliorations visuels (notament avec le traitement des lumières). Et ceux qui m'ont ri au nez pour avoir acheté cette nouvelle version du jeu Skyrim sont ceux qui vont investir dans la trilogie Mario. 

Que l'on soit bien clair : 

1998 Vs 2018: Spyro The Dragon Amazing Then Vs Now Comparison - Wow Article

https://gaming.ebaumsworld.com/articles/1998-vs-2018-spyro-the-dragon-then-vs-now-comparison/85620728/

Spyro et sa trilogie sur PS4 est un remake. 

Crash Bandicoot N. Sane Trilogy Remaster PS4 vs PS1 Graphics Comparison (Tomb Wader Level) - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=CqYaBx8n3as

Crash Bandicoot Trilogy sur PS4 est un Remake. 

MediEvil Remake PS4 VS Original PS1 Graphics Comparison - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=cZQscMZ6Hlk

Médiévil à revue entièrement Sir Daniel Fortesque pour lui offrir un remake tellement important qu'il est possible de croire que nous jouons à un nouveau jeu. 

Skyrim – PS3 Original vs. PS4 Special Edition Remaster Graphics Comparison - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=RvlBH4UQGiY

Skyrim n'est pas un remake mais un portage avec quelques petites améliorations. C'est une offre de jeu pour vivre une expérience similaire à celle d'origine sur un nouveau support mais également proposer le jeu à ceux qui n'ont pas la PS3. 

Super Mario 64 : vidéo de comparaison des versions N64 vs Nintendo Switch - Nintendo Switch - Nintendo-Master

https://www.nintendo-master.com/news/super-mario-64-video-de-comparaison-versions-n64-vs-nintendo-switch

Désolé pour les fans mais ceci n'est pas un remake, ce n'est qu'un simple portage HD sur une nouvelle console. Et à ce propos, cette transformation vers la HD était déjà faisable via des émulateurs depuis bien longtemps. 

Vous l'aurez compris, c'est la décéption. Je ne prend pour exemple que Mario 64 car c'est ce jeu qui a fait le plus couler d'encre. J'ai comme l'impression que cette cartouche a été réalisée à la va vite, en mois de 3 mois, pour faire plaisir aux fans. Mais non, ce n'est pas un remake. Mais comme c'est Mario, une des figure emblématique et historique du jeu vidéo, on y touche pas. 

Et d'ailleurs, ça me fait vaguement penser à la série des Super Mario Kart qui aime bien revendiquer de nouveaux jeux dont la moitié des circuits sont inspirés des anciens Mario Kart. Et bien sur, en vendant ce dernier à prix fort. 

Bref, la trilogie Spyro s'est vendu à 40 euros, idem pour Crash et Médiévil, et de manière général, sur console PS4 et xBox, ce sont ces prix qui sont visés pour des remakes. Skyrim PS4 a fait exception malheureusement en se vendant au prix fort. A l'heure où la Wii U propose Super Mario 64 pour moins de 10 euros sur sa plateforme, je trouve cela lamentable, même s'il s'agit d'une trilogie, de la vendre au prix fort. Mais que voulez-vous ? Que ferait-on pour Nintendo ? 

Cela me fait vaguement penser à Apple (pour avoir été pro Apple un certain temps), de voir toute une communauté dire amen à tout même si cela ne rentre pas dans leur convictions, juste parce que c'est une marque ou un modèle économique à suivre ! Et oui, moi-même, j'ai pris le portage The Witcher 3 sur Switch alors qu'il était en promo à 8 euros sur PS4. Et devant cette vérité, ai-je encore, au fond, moi aussi le droit de parler ? 

Soyons honnête, bien sur que cette trilogie Mario me branche, et malheureusement, je risque moi même de la prendre, heureusement avec moins de honte que si ça n'était pas une exclusivité, mais regardons les choses en face, ce n'est pas normal, ils savent qu'ils ont le monopole sur ce terrain là et en profitent. C'est dommage. 

Posté par richardliegeois à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


21 août 2020

Far Cry 4 : 12/20

PRÉAMBULE : 

Il y a maintenant presque un an, je suis partit faire une formation en tant que compositeur de musique de film. C'est pour cette raison que ces derniers temps, le blog a subit un rabais d'activité. Il est difficile de promettre une activité régulière pour le futur, ma vie professionnel doit absolument trouver un terrain d'entente avec ma vie personnelle, le jeux peuvent, par moment, être placés au second plan. 

De ce fait, au gré de mes découvertes vidéo ludique, je continuerai d'agrémenter ce blog, lentement s'il le faut, rapiement si je le peux. 

Aujourd'hui, je vais m'attaquer à un mastodonte du jeu vidéo, un colosse du monde ouvert et du FPS j'ai nomé dans le titre, Far Cry 4. Et, sans vous le cacher, c'est longtemps après avoir terminé Far Cry 5 que je m'y suis mis pour des raisons principalement identiques. Cependant, je tiens à dire que jouer à ce jeu (commencé avant ma formation et donc terminé ce matin) à été un véritable plaisir malgré le sérieux du sujet proposé ici. 

apps

https://www.microsoft.com/en-in/p/far-cry-4-gold-edition/bsgds8k2hgmf?activetab=pivot:overviewtab

POUR LES YEUX : J'aurai peut-être du commencer par Far Cry 4 avant de me lancer vers le 5. Cependant, s'agissant de deux jeux sur une machine identique, force est de constater qu'il était possible de pousser visuellement le volume 4 bien plus loin. Cependant, est-ce que les moyens techiques des studios le permettais serreinement ? Il faut donc aller fouiller entre les versions du moteur graphique du jeu mais également les possiblités technologiques que proposais les logiciels de conception 3D. 

Car ne nous mentons pas, si le jeu est admirablement beau, il souffre, de la même manière que Skyrim ou Fallout, d'une éternelle carte répétitive dans laquel tout se ressemble ; maisons, forteresse, forêt, paysages. Là où le 5ème opus à su nous faire voyager entre différents paysages, différents biomes, différentes structures et différentes ambiances, cette de Far Cry 4 est toujours identique. Alors, après plusieurs heures de jeu, quelle décéption de constater à quel point l'est du Kyrat est strictement identique à l'ouest. 

Et si les développeurs ont tenté tant bien que mal de rendre les paysages plus inquiétait en s'approchant des deux forteresses de Pagan Min, je craint que transformer des arbres printanier en arbres autonales ne soit pas suffisant. 

S'agissant d'un open world vaste, cette lassitude a vraiment pu se faire ressentir au passage des deux Kyrat où mes éspérences étaient de découvrir de véritables paysages plus diversifiés et plus impressionnants. 

Les personnages et véhicules sont beaux, bien modélisés, et si aucune femme n'est présente dans l'armée de Pagan Min, la clareté de certains combats font rapidement oublié ce détail d'importance puisque c'est effectivement au moment d'écrire cet article que je m'en rend compte. 

Pour toutes ces raisons, 2/5 me semble juste car, comme je le disais, les décors sont vraiment trop répétitifs. 

far-cry-4-map

https://www.begeek.fr/far-cry-4-map-du-jeu-leakee-toile-152046

POUR LES MAINS : Ici, on est plongé dans un gameplay sans trop de risques où toutes les touches ne sont véritablement pas utiles pour terminer notre quête, à savoir, déposer les cendres de sa mère au sanctuaire. Les techniques d'utilisation sont simples et changer d'armes est un jeu d'enfant. Les studios n'ont véritablement pas pris de risques de ce point de vue là. Mais de là dire qu'ils ont copiés leur précédent opus ne serai pas juste pour une raison simple, je ne l'ai pas encore fait ! 

Cependant, ne nous mentons pas, la prise en main est bonne et cohérente et, qu'on le veuille ou non, ça marche et c'est tout ce qui compte. 

Seul bémol sur la roue des seringues un peu complexe à mettre en place puisqu'elle est parralèle à la roue des armes à feu. La prise en main des armes secondaires de type mines, grenades, avec les racourcis (gauche et droite de la manette) peuvent être un peu compliqué à utiliser et passer de la mine à l'arme à feu m'a posé quelques problèmes par moment. 

3/5 me semble juste pour le travail là. 

export_za4hzmucgvsz-e1ac53-0@1x

https://www.lci.fr/high-tech/far-cry-4-mortelle-randonnee-1564257.html

POUR LES OREILLES : Ici encore, pas trop de prise de risques de ce point de vue là. La musique est assez sobre, et je pense que beaucoup de musiques sont reprises pour les moments clés ainsi que pour la radio. Les combats sont accompagnés de musique pultionnelles et électroniques ce qui caractérise bien ces moments. 

A l'instar de Zelda Breath of the Wild, la musique n'est présente ici uniquement quand elle est néscéssaire, si bien que en dehors des combats de forteresse et d'avant postes, elle sera toujours lié à la diégese pour ne pas perturber l'expérience de jeu dans les moments plus calmes. 

Les bruitages sont vraiment beaux, le respect des distanciations sonores est bien effectué et les effets de réverberation, d'égaliseur, de coupe haut quand nous nous éloignons de la source sonore sont bien utilisés. 

4/5 pour cet aspect plutôt réussis. 

TOUT LE RESTE : Nous sommes confus pendant tout le jeu, les petits échanges avec Pagan Min ne cesses de nous remettre en question. Nos actions sont-elles réellement justes et loyales envers le Kyrat, nos choix sont-ils les bons, quel avenir pour le pays si l'on suit tel ou tel personnage ? Bref, une constante évolution dans nos choix qui, à mon avis, aurait vraiment pu être travaillé de manière plus précise. Les enjeux sont, à priori les mêmes entre Amita et Sabal, alors que ce choix aurait pu faire vaciller le pays dans une tout autre déstinée. En imaginant un peu plus les différentes options, Rejoindre Pagan Min aurait pu également être une idée intéressante et donc, de la même manière que dans Just Cause 3, repasser les avants postes du côté hostile. 

Ce jeu est beau, et vraiment bien aboutis, mais pour chacun des points présents ci dessus, il aurai vraiment pu aller plus loin avec des détails qui, pour certains, auraient pu être un peu complexe à mettre en oeuvre, pour d'autres, beaucoup plus simples à travailler. 

Difficile de vous parler de toute l'éxpérience pour deux raisons, elle est longue, et il n'est pas dans mon intérrêt de tout vous raconter ! Jouez, vous verrez bien !!!

3/5 me semble honorable pour ce point là ! 

CONCLUSION : Je vous le redit, jouez, maintenant que vous avez pu lire mon point de vue, à vous de vous forger le votre ! 

Posté par richardliegeois à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2020

J'ai testé... Le SSD comme disque de stockage sur PS4

Et oui ! J'ai beaucoup parlé avec des gamers, des vendeurs, des informaticiens des différences notables entre le SSD et le Hard Drive bien connus car, encore aujourd'hui, majoritaire sur le marché pour des raisons économiques. Alors, qu'en est-il si l'on branche un disque SSD en tant que stockage secondaire de la PS4 ? 

Samsung Electronics Introduces New Portable SSD T5 – The ...

https://news.samsung.com/global/samsung-electronics-introduces-new-portable-ssd-t5-the-latest-evolution-in-fast-reliable-storage

Voilà maintenant quelques mois que mon travail s'est orienté vers l'utilisation permanate du SSD, et, je dois bien l'avouer, c'est bluffant et surtout tellement pratique de pouvoir utiliser un disque dur éxterne, non pas comme un simple stockage, mais au couraire, comme un véritable support de travail et de traitement graphique et musical. 

Et comme beaucoup de monde semble affirmer, si l'OS d'un ordinateur n'est pas installé sur un SSD, le disque dur externe ne pourras pas être utiliser au maximum de ses capacités. Et bien soit ! Mais cela sera malgré tout beaucoup plus qu'un second HDD classique ! 

Ne reculant devant rien, j'ai choisis d'opter pour la seconde phrase du paragraphe précédent, souhaitant malgré tout tester le SSD sur un ordinateur n'ayant pas de SSD à l'intérieur. Et comme la PS4 est une sorte d'ordinateur avec son propre OS, et bien, c'était l'occasion rêvé de tester cela. 

A noter que j'ai fais le test sur des jeux que j'ai en Blue Ray mais également sur des jeux dématerialisés (en cette période de confinement, je dois dire que les promos sont plutôt allaichantes !). J'ai enssuite comparé les temps de chargements sur le disque internet de la console puis sur le SSD. 

1 : SKYRIM (EN VERSION CD)

Skyrim logo wallpaper | 2560x1600 | 2468 | WallpaperUP

https://www.wallpaperup.com/2468/Skyrim_logo.html

La partie que j'ai choisis de tester est moddée et utilise donc plus de puissance qu'une partie similaire. Inutile de vous dire le niveau de mon personnage puisque celui ci est également moddifié pour des raisons de fun, tout simplement ! Ce que je peux vous dire c'est que j'ai découvert à peu prêt un tiers de la carte, j'ai commencé pas mal de quêtes mais ne suis pas encore concentré sur les quêtes des différentes factions du jeu. 

Mon bilan est sans appel. 

- 1er chargement de la carte après avoir appuyer sur "continuer" : HDD : 30'' - SSD : 15'

- chargement vers la carte (téléportation, intérieur vers extérieur) : HDD : 20'' - SSD : 10''

- chargement vers un intérieur grand : HDD : 12-15'' - SSD : 5 6''

- chargement vers un intérieur plus modeste : HDD : 6 8'' - SSD : environ 2''

Conclusion, le SSD est largement mieux que le HDD car les petits temps de chargement peuvent permettre au joueur de sortir du jeu. Plus ils sont courts, plus l'action et l'implication que le joueur va donner au jeu sera intense. Je tiens à signaler que j'ai eu des temps de chargements inférieurs à 2'' pour des zones plus vastes tel que les ruines naines du chateau de Markhart. 

 

2 : FARCRY 4 (EN VERSION DÉMATÉRIALISÉE)

Far Cry 4 | Hard | The Himalayas Mines Stealth Non Lethal ...

https://www.youtube.com/watch?v=0ndjomuozKQ/

Là encore, sans surprises, le SSD remporte la partie puisque non seulement l'application est uniquement installée sur le SSD, mais aucun support physique tel que le disque ne peut entraver le jeu de se charger en cas de panne. Le disque de la console quand à lui fait le relais pour les différentes cartes du jeu, graphique, etc. 

Et si, comme pour Skyrim, le premier chargement de la carte au lencement ou à la reprise d'un partie en cours est plus long, les téléportations et temps de chargement dans le jeu sont BEAUCOUP plus rapides. Notons que le jeu était déjà vraiment bien optimiser de ce point de vue là, autant être honnête avec vous, un temps de chargement pour se téléporter vers la salle dans une base dure maintenant moins de 5'' (pour ne pas dire autour de 2/3 secondes). 

Bref, jouer à Farcry 4 sur SSD console est un véritable plaisir. 

 

3 : THE CREW 2 (EN VERSION DÉMATÉRIALISÉE)

Une heure de GAMEPLAY de THE CREW 2 (2018) - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=0wxr7foIiV4

The Crew 2 est très certainement la carte la plus grande en monde ouvert que je puisse avoir avec Just Cause 3. Et même si beaucoup moins d'activités sont possibles que dans un GTA classique ou dans un Just Cause comme je citais juste avant, la variété des décors et la taille de la map en fait un jeu particulièrement long à charger. 

C'est pour cela que j'ai choisis de le mettre sur un SSD. 

Afin de rendre les temps d'attente au lencement du jeu (avant le menu principal) moins longs, Ubisoft nous propose quelques vidéos, des prises de vue du jeu, comme pour se plonger dans l'ambiance. 4 ou 5 prises de vues tournent en boucle. Sur le HDD, je pouvais regarder jusqu'à 4 fois la boucle entière. Maintenant, sur SSD, la boucle ne tourne qu'une fois. 

Au lencement du jeu (de la carte des Etats Unis), le temps d'attente est divisé par deux. Mais là où c'est le plus impressionnant, c'est lors de l'utilisation de la carte du "monde" dans le jeu. Trop déplacer la caméra autour du véhicule enclenche un nouveau temps de chargement pour retourner en mode conduit. Les téléportations elles aussi sont couteuses en temps de jeu. Et bien, maintenant, comme toute la carte est chargée d'un coup, je ne dirais pas que c'est sans attentes, mais c'est peut-être trois fois plus rapide qu'avant. L'immersion est totale et les lagues visuels beaucoup moins nombreux. Un vrai plaisir de jeu. 

 

CONCLUSIONS

Le verdict tombe et les résultats sont claires. J'ignore, si vous tentez l'expérience, si vos résultats seront aussi probants. Pour ceux et celles qui s'intéresses au SSD que j'utilise, inutile d'aller cherchez loin, Samsung T5, 1To. 

Alors pour ceux qui pensaient que ça n'allais rien changer, et bien, pour moi, c'est faux. Et pour le mieux. Oh ce n'est pas non plus à la vitesse de la lumière mais la différence se fait ressentir. 

Et vous ? Avez-vous tester ? 

Posté par richardliegeois à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

01 novembre 2019

Et que se passe-t-il de l'autre côté du miroir ?

Cela faisait un bon moment que je voulais regarder le film de Disney, Alice, de l'autre côté du miroir. Et c'est aujourd'hui chose faite. Bien que ce blog traite en priorité des jeux vidéos, les effets, personnages et histoire présenté dans ce film m'ont, de prêt ou de loin, fait penser à beaucoup de clins d'oeil aux jeux vidéos. Est-ce un élément marketing, la simple cohincidence d'un réalisateur avide d'effets spéciaux impressionnant, ou la volonté réelle d'intégrer un certain nombre d'easter eggs ? Nous allons tenter d'y répondre ensemble !


http://www.fanfootage.fr/2015/11/05/c-est-reparti-alice-de-l-autre-cote-du-miroir-alice-in-wonderland-2-alice-through-the-looking-glass-devoile-sa-premiere-bande-annonce/

Si d'autres sites spécialisés proposent des critiques beaucoup plus objectives que celles que je serai capable de vous proposer, il me semble important de m'arrêter sur certains points importants, après vous avoir donné mon avis sur ce film. Bien entendu, de manière tout à fait objective, j'ai pris un grand plaisir à découvrir avec du certain retard la suite de l'histoire d'Alice au Pays des Merveilles. 

Plus mature, plus impressionnant, plus travaillé, l'histoire de ce film se veut, à mon sens plus fine que celle de son prédécesseur, mettant en scène l'état d'esprit des personnages plus que l'action même. Ici, pas de combats, pas de jeu d'echec ni de réel dragon à vaincre. Tout est dans la subtilité. 

La personification du temps est bien menée et la reflexion menée autour de cette notion reste vague (tout comme le temps). Mais elle permet de donner la parole à un élément qui, aux premiers abords, est indolore, incolore, invisible, immatériel. 

Dans Alice, de l'autre côté du miroir, il n'y a pas de suspence. Il ne propose pas de réel rebondissement. Et si les événements dont le spectateur est témoins sont inatendus, la finalité ne transgresse pas la règle qui dit "quand le mal est sur le point de gagner, le bien va, comme par miracle, sauver l'humanité d'une terrible catastrophe, quitte à rendre l'action aussi illogique qu'absurde". 

Ici, je n'ai pas trouvé d'absurdité ni d'élément illogique réel. Michel et Michel sauront beaucoup mieux que moi décrypter ce genre de détails qui n'ont pas nuis au bon déroulement de mon visionnage. 

Mais par moment, je ne me suis pas emêché de mettre pause pour effectuer quelques petites recherches entre le film et internet. Des ressemblances, rien de plus ! 

UN TEMPS POUR TOUT

Ma première remarque concerne clairement le personnage du temps. Chapeau particulièrement haut, montre sur le ventre, ainsi qu'un peu partout là où il est possible d'en mettre, épaules pointus et hautes, personnage charismatique et plutôt emblématique qui, dans le scénario, devient mine de rien indispensable, une petite barbe qui fait la différence, tout me laisse penser que le réalisateur a du jouer à Crash Bandicoot 3 avant la réalisation de ce film. Le temps est le portrait craché de N Tropy, inventeur et homme de main de la chronotornade du jeu vidéo. Voyez plutôt : 

Résultat de recherche d'images pour "alice through the looking glass time"

https://www.google.com/url?sa=i&rct=j&q=&esrc=s&source=images&cd=&ved=2ahUKEwiG7Pvx7MnlAhXADGMBHaKwAX0Qjhx6BAgBEAI&url=https%3A%2F%2Fwww.pinterest.com%2Fpin%2F701224604450131623%2F&psig=AOvVaw1aCPIIbYTgAnBYOgH18mw_&ust=1572726440924791

8304c1b257e04beee02f8c79f01c2fac

 

Seule l'arme manque ! 

LA GRANDE HORLOGE

Temps qu'on est dans le temps (merci pour le jeu de mot !!!), le titre parle de lui même. A Crack in Time de Ratchet et Clank est le meilleur jeu de cette série à mon sens. Et la grande horloge du film possède le nom de... Grande Horloge ! Tout comme dans le jeu. même les couleurs sont sensiblement identiques, l'ambiance reste sensiblement identique, de longs couloirs, des salles particulières, des sortes d'epreuves pour passer d'un endroit à un autre, bref, beaucoup de points commun visiblement ! 

Résultat de recherche d'images pour "alice through the looking glass clock"

https://bookstr.com/article/watch-3-new-teaser-trailers-for-alice-through-the-looking-glass/

Résultat de recherche d'images pour "big clock ratchet"

https://ratchetandclank.fandom.com/wiki/Great_Clock

Résultat de recherche d'images pour "alice through the looking glass clock"

https://www.imageworks.com/our-craft/vfx/movies/alice-through-looking-glass

Image associée

http://stephenratter.com/portfolio/ratchet-clank-future-crack-time/

UN MOYEN DE TRANSPORT PARTICULIER

Tant qu'on est dans Ratchet et Clank, j'ai trouvé un rapprochement physique particulier entre la chronosphère utilisée en tant que moyen de transport : 

Résultat de recherche d'images pour "chronosphere alice"

https://www.laughingplace.com/w/articles/2016/08/01/alice-looking-glass-using-previs-postvis-vfx-filmmaking/

et le gyro cycle de Ratchet et Clank Opération Destruction : 

Résultat de recherche d'images pour "gyro cycle ratchet et clank"

VOUS AVEZ AMENES UN DRAGON AU PAYS DES MERVEILLES ? 

Alduin le dévoreur de mondes, le magyar à pointes du célèbre monde des sorciers et le jabberwocky sont tous trois des dragons avides de richesse et prêt à tout pour ateindre leur objectif. Conscient de leurs forces et de leurs pouvoirs, décimer purement et simplement, sera pour eux un vrai jeu d'enfant. Sauf quand un héro viens faire surface. 

Capture d’écran 2019-11-01 à 21

 

Résultat de recherche d'images pour "magyar à pointe"

http://harry-potter-les-animaux-fantastiques.over-blog.com/2014/06/magyar-a-pointes.html

Résultat de recherche d'images pour "alduin"

https://www.pinterest.fr/pin/803470389744395745/?lp=true

CONCLUSION

C'est, à mon avis, inévitable, il y a forcément un lien entre toutes ces choses là. Les ressemblances sont trop frapantes. Cela dit, je trouve ces choses là marrantes. Cela fait un rappel aux choses vécus, souvent des bons souvenirs. Disney ferat-il un troisième volet de cette saga afin d'en faire une trilogie ? L'arrivée d'un tel film serai une agréable surprise. 

Posté par richardliegeois à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 septembre 2019

Mes jeux du moment #2

Voilà cinq mois que j'ai fait un premier article sur le sujet. Ce genre de publication me permet de synthétiser toutes mes dernières actions dans le jeu vidéo, de parler librement de mes coups de coeurs, et de comparer mes différents articles sur le sujet, en reprenant les dernières informations tout en les complétants. 

Résultat de recherche d'images pour "crash team racing bannière"

https://www.next-stage.fr/2018/12/crash-team-racing-nitro-fueled-est-officiellement-annonce.html

- TERMINE : Je vous avais parlé de Ratchet et Clank sur PS4, et bien j'ai pris un immense plaisir à le terminer et à le refaire en partie+. C'est un jeu que je conseil vivement. Environ 20 heures pour terminer une partie à 100%. 

- TERMINE : Spyro Trilogy sur PS4 également fut une véritable réussite. Proche et fidèle de la version PS1, qu'il est plaisant de retomber en enfance dans une histoire simpliste et des graphismes cartoonesques à couper de souffle. Je le recommande. D'autant plus que je vais très certainement prendre sa version switch qui sort... aujourd'hui !!! 

- TERMINE : Crash Team Racing sur Switch. Bien que je continue dans d'autres modes de jeu. 

Résultat de recherche d'images pour "assassin's creed origins bannière"

https://lightningamer.com/assassins-creed-origins-season-pass-trailer/

- EN COURS : Assassin's Creed Origin sur PS4 est un super jeu. Bien que je regrette toujours ce caractère répétitif dans le gameplay que les studios ubisoft ont tendance à nous proposer, nous pouvons être fière d'une carte aussi riche et d'un mode de jeu vraiment saisissant. Bien que cet opus ne fasse pas l'unanimité, je reste défenseur de ce genre de jeu. 

- EN COURS : Planet Coaster sur PC est encore aujourd'hui incontestablement un des meilleurs jeux de simulation de parcs d'attractions. Bien que le simpliste Parkitect dispose d'un système de jeu plus compexe sur le plan de la gestion, Planet Coaster a su faire preuve de créativité tant sur les attractions que sur le visuel du jeu. 

- EN COURS : Rise of Beurk sur iPhone. Et oui, j'avance toujours dans ce jeu qui ne cesse de grandir, de mises à jours en mises à jours. Un article lui sera concerné un peu plus tard. 

- EN COURS : Red Dead Redemption sur PS4. Ce jeu est vraiment intéressant. Bien que je préfère de très loin effectuer les missions et avancer dans l'histoire plutôt que de faire n'importe quoi sur la carte. 

- EN COURS : Looney Toons sur iPhone. J'avance peu, je me contente simplement de faire évoluer mes personnages. 

- EN COURS : Kingdome Come Delivrance sur PS4. Ce jeu a la particularité d'avoir une technicité particulière sans véritable niveau de difficulté. Offrant au joueur des moments simplistes et des passages à s'arracher les cheveux, KCD est un jeu qui, à mon sens, est à la fois didactique, tactique et plaisant. 

Résultat de recherche d'images pour "zelda breath of the wild bannière"

https://www.lantredugeek.net/gdjeux-zelda-breath-of-the-wild__trashed/zelda-botw-banniere/

- EN COURS : Zelda sur Switch. Vaut-il réellement les excellentes notes que les journalistes du jeu vidéo on su lui accorder ? Dispose-t-il du gameplay rêvé tant attendu par les joueurs ? Un article sera proposé consécré à ce jeu très prochainement. 

- EN COURS : Crash Trilogy sur Switch. Et oui, je ne raffolais pas du tout de la version PS4. Mais il faut dire que la version Switch est assez plaisante. Je reviens dessus plus tard. 

Résultat de recherche d'images pour "fallout 76 bannière"

http://bordeldenerds.fr/2019/01/30/test-fallout-76-le-jeu-radioactif-de-lannee/

- STAND BYE : Life is Strange sur PS4 et pour ne rien vous cacher, j'ai du mal à accrocher. Ce n'est pas mon genre de jeu. Mais comme je ne suis pas du genre à me laisser abattre pour ces raisons là, j'ai choisi de ne pas m'en séparer. 

- STAND BYE : Fallout 76 n'est pas un mauvais jeu en soi, mais ayant temporairement arrêté le PS+, j'ai du le mettre de côté pour quelques temps. J'espère qu'il sera, avec le temps, faire preuve de plus de fonctionnalités, et, à la manière du jeu No Man's Sky, rebondir dans la série des Fallout. 

- STAND BYE : Skyrim sur Switch. 

- STAND BYR : Mario Odyssey sur Switch. 

Résultat de recherche d'images pour "assassin's creed odyssey bannière"

- EN ATTENTE : Assassin's Creed Odysse sur PS4, qui, dans la ligné de son prédésséseur, je pense y retrouver un gameplay similaire. Serai-je alors aussi captivé par l'univers, par l'histoire, la musique, etc ? Je vous le dirais en temps et en heure ! 

- EN ATTENTE : Spyro sur Switch. 

- EN ATTENTE : The Witcher 3 sur Switch. 

Posté par richardliegeois à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


16 août 2019

Le Roi Lion, que vaut le live film ?

Bonjour à toutes et à tous ! 

Et oui, c'est la première fois que je parle d'un film sur ma chaine. Mais il me semble important, dans le cas présent, de communiquer en toute transparence mes ressentis après avoir vue le live film du Roi Lion, récemment sortit dans les salles, et produit par les studios Disney. Alors, fausse bonne idée ou prouesse technique ? Je tenterai, à travers les ressentis eu pendant le film, de vous les écrire. 

Résultat de recherche d'images pour "le roi lion"

https://disney.fr/films/le-roi-lion-2019

LE FILM DE MON ENFANCE : 

Le Roi Lion est, comme pour beaucoup d'entre nous, un des dessins annimés ayant le plus marqué notre enfance. Par moment joyeux et à mourir de rire, par moment triste et mélancolique, ce film est un véritable medley d'émossions que nous allons rencontrer tout au long des 90 minutes de film. Placé à mi chemin entre le scénario sérieux et le burlesque de certains personnages, nous pouvons affirmer que les studios Disney ont, en 1994, déjà placé la barre haute. Je me souviens encore de cette cassette VHS sans cesse rambobinée pour voir et revoir ce chef d'oeuvre. Et même si, avec du recul, il est clair de connaître l'orientation politique de l'histoire, qu'importe puisque l'on s'amuse ! Le Roi Lion est, pour moi, le film qui aura souligner mon enfance, si bien que j'ai suivit tous les épisodes de Timon et Pumbaa, personnages secondaires phare du scénario. 

Résultat de recherche d'images pour "le roi lion dessin animé"

https://www.lavoixdunord.fr/615571/article/2019-07-19/le-comedien-qui-double-simba-dans-le-premier-roi-lion-habite-dans-les-hauts-de

LE LIVE FILM, LA MEILLEURE IDEE DU SIECLE ?

Avant toute chose, je tiens à signaler une grande déception. En tapant "Le Roi Lion" sur Google images, voilà la capture d'écran que l'on peut rencontrer au jour de l'écriture de cette article : 

Le Roi Lion - Recherche Google - Google Chrome 16_08_2019 08_52_54

 

Ce que vous voyez, c'est une simple recherche d'images en lien avec Le Roi Lion. Ce que je vois, c'est 19 images traitant du live film et seulement 2 montrant le dessin animé. Oubliant presque que ce live film est tiré d'un dessin animé, lui même tiré d'un compte japonais, le centre d'intérrêt du Roi Lion a totalement été déplacé vers la nouvelle version. Et j'en suis un peu déçut. Oubliant complètement l'histoire de la création de ce film, c'est peine à croire que les journalistes et bloggeurs en parlent. Mais bon, internet n'est-elle pas une ressource presque infini d'informations ? Et tout lire sur le sujet serait trop contraignant. 

Alors oui, je pense que faire un live film sur le Roi Lion est une bonne idée mais sans oublier que le scénario a déjà un vécu et que RIEN n'a été inventé dans ce nouveau film. 

QUELQUES PRISES DE DISTANCE PAR RAPPORT A L'ORIGINAL : 

J'adore les remake en jeux vidéo. Le gameplay est adapté aux tenues actuelles, les images sont généralement plus belles, mais sortant de cela, l'histoire reste la même. Et bien dans les films c'est la même. Le Roi Lion n'échappe pas à la règle. Certaines choses ont été enlevés, d'autres ajoutées, mais toujours en finesse. Seul bémol pour la chanson ajoutée pendant le retour de Simba vers la terre des lions, qui pour moi n'ajoute rien. 

On remarque que beaucoup de points vues dans le dessin annimé ont été retravaillés pour rendre les comportements animaliers plus réalistes. Ainsi, la fameuse piramide d'animaux pendant Je voudrais déjà être Roi à été remplacé par des images que j'ai personnellement beaucoup appréciés, tout en gardant l'élément essentiel du dessin animé : le dynamisme de la scène. 

Autre exemple (attention spoil) : le combat final est très intense et prenant. Alors que le desin animé n'hésite pas à couper la dynamique de la scène pour montrer Timon et Pumbaa dansant pour attirer les hyennes, retrouver cette virgule dans le film aurait été problématique. Au contraire, avoir pris le partit de garder On m'appel monsieur porc (avec d'autres paroles) reste cohérent et en lien avec la bataille. 

Résultat de recherche d'images pour "le roi lion"

https://www.lci.fr/psycho/le-roi-lion-decrypte-par-un-psy-derriere-le-divertissement-pour-enfants-que-raconte-reellement-cette-histoire-2127267.html

MAIS MOI, JE DECOUVRE L'HISTOIRE AVEC LE LIVE FILM !

Il y a deux types de personnes : ceux qui connaissent le dessin animé, et ceux qui découvrent l'histoire du Roi Lion avec le live film. Par soucis de simplicité, nous ne parlerons pas de ceux qui connaissant déjà le roman japonais ou le film Le Roi Léo sortit en 1965 (merci wikipédia !)

Et soyons honnêtes, indépendament du dessin animé, le Roi Lion est beau, avec une histoire vraiment géniale, bref, tous les ingrédients pour faire de ce film un chef d'oeuvre que l'on a envie de voir et de revoir. Les animations sont magnifiques et Le Roi Lion prouve que les studios Disney maitrisent la 3D réaliste à la perfection. 

ET MOI, JE CONNAISSANT DEJA LE DESSIN ANIME ! 

Pourtant, je peine à dire et à expliquer que quelque chose cloche. Nous le savons tous, Disney est une grosse entreprise qui regarde autant l'artistique que les finances. Et forcément, resortir un film comme tel peut laisser un gout amer. Déjà, en sortant de la salle de cinéma, malgré les quelques prises de distance que le réalisateur a voulut prendre, j'ai eu le sentiment de ne rien avoir appris de nouveau. Bien qu'il est facile "d'oublier" le dessin animé et de se plonger dans le film lors du visionnage, j'ai vraiment eu cette impression de ne pas avoir été surpris une seule fois pendant le film. 

ET MUSICALEMENT ? 

Résultat de recherche d'images pour "CD the lion king"

https://www.amazon.fr/Lion-King-Original-Soundtrack-USA/dp/B07T4N5BMS

Très honnêtement, mon avis est partagé. Tout le monde sais que chez Disney, la musique et la chanson ont une place très importante. Le Roi Lion de 2019 ne fait pas exception à la règle puisque le film présente même une chanson supplémentaire. 

Si j'aurai vraiment apprécié voir dans le film la chanson Le Rapport du Matin chanté par Zazoo, je dois dire que la chanson ajoutée pendant le voyage de Simba n'a pas attiré mon attention. 

J'ai trouvé certaines voix en dessous du dessin animé, comme la chanson Le Cercle de la Vie ou même L'Amour brille sous les étoiles, dont les ports de voix et les effets vocaux modernes cassent complètement le style africain des musiques. 

A côté, j'ai rafolé de la voix de Simba enfant, nottament pendant Je Voudrais déjà être Roi

Musicalement, les orchestrations ont changés entre le dessin animé et le film pour adapter la musique aux nouvelles images. Mis à part cela, rien de nouveau, aucune prise de risque dans le traitement de l'orchestre. 

ET VOCALEMENT ? 

Alors là ! On s'attaque à un gros morceau. Vocalement, je trouve globalement le choix des voix parlées vraiment belles. La voix de Jean Reno transporte le spectateurs dans un monde vraiment incroyable. Mais comme des images parlent mieux qu'un long texte, autant vous partager directement la vidéo sur le sujet. 

Jean Reno, Sabrina Ouazani, Rayane Bensetti… Les voix du «Roi Lion» se confient

UNE PETITE CONCLUSION ?

C'est la première fois que je traite un film mais il me semblait important de vous en parler et de parler de mes ressentis après avoir vue (enfin revue) le film qui a accompagné pendant de longues soirées devant la télé quand j'était plus jeune. 

Le Roi Lion ne m'a pas déplu, au contraire, je l'ai trouvé vraiment bien. Même si aux premiers abords, on peut penser que Disney s'est moqué de nous en nous proposant un live film basé sur le best seller de leurs vieux opus, rappelons qu'il n'en est pas à son premier coup d'essai. Et la recette fonctionne puisqu'en payant ma place de cinéma, j'ai contribué à encourager Disney à continuer ce genre de live film remake, plutôt que de nous émerveiller et de nous faire découvrir de nouvelles choses. A quand un Bernard et Bianca en live film ? 

J'ai comme le sentiment que Disney n'est plus là pour nous faire découvrir ce que nous pourrions aimer, mais au contraire, préfère jouer la carte de la sureté et de la sécurité en nous proposant une source sur. Il n'y a plus de prises de risque depuis quelque temps. Je trouve cela dommage. 

Alors que certaines personnes se consolent en pensant aux enfants qui découvrent le Roi Lion grâce au film, j'ai simplement envie de leur répondre, pourquoi ne pas simplement leur faire découvrir le dessin animé ? 

Partant du principe où l'on regarde le film indépendament du dessin animé, cela n'en fait pas un mauvais film. Humour, belle histoire, tristesse, le palmares émotionnel du film de 1994 est bel et bien présent dans la version 2019 contribuant à faire de ce nouveau film une réussite cinémathographique. 

Mais devant le best seller que Disney à connu il y a 25 ans, n'ont-t-ils pas mis la barre un peu haute pour ce remake ? 

Résultat de recherche d'images pour "le roi lion"

https://disney.fr/films/le-roi-lion-2019

Il est possible que je traite de nouveau sur des sujets comme tel à l'avenir. En effet, cela me plait de diversifier mes sujets au monde du multi média sans pour autant rester "enfermer" dans le jeu vidéo. 

Dans les prochains articles, je ferais un second article sur Mes jeux du moment. 

Mais d'ici là, je vous souhaites une très bonne fin de semaine. 

Posté par richardliegeois à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 août 2019

Cartouche VS Disque, le choix ultime

Hier, j'ai commencé Zelda Breath of the Wild sur Switch. Pour ce faire, je répète les mêmes gestes pour pouvoir commencer à découvrir le jeu. Et oui, je n'en ai jamais parlé sur ce blog, mais je l'ai déjà commencé sur Wii U. Et si je n'ai jamais trop accroché ce jeu (merci de ne pas me jeter de pierres !), j'ai envie de m'accorcher et de le tenter à nouveau. Et là, j'ai la belle surprise d'une console qui ne lit pas la carte. Je retente, encore et encore, jusqu'à ce que l'inône du jeu s'affiche sur la page d'acceuil. Et c'est à ce moment là que je me suis demandé quels sont les avantages tant ventés par les cartouches pouvant nous éviter les rayures des disques. 

Je tiens à signeler que je ne suis jamais allé voir aucun article à ce sujet, et que si certaines personnes auraient pu me conseiller d'y jeter un coup d'oeuil, que je leur répondrait simplement que je cherche à vous communiquer des arguments fliables, en fonction de mon vécu, de mes préférences et de mes choix, et non en fonction des expériences des autres joueurs et testeurs. 

Résultat de recherche d'images pour "cartouche jeu"

https://www.erenumerique.fr/sony-de-cartouches-de-jeu-pour-une-playstation-portable-article-46319-28.html

Pour commencer, je tiens à lister les consoles que j'ai (ou que j'ai eu) en fonction de leur support. Les consoles que j'ai actuellement sont en gras

DISQUE : PS1, PS2, PS3, PS4, Xbox One, Wii, Wii U, PC

CARTOUCHE : Game Boy, Game Boy Color, Game Boy Pocket, Sega mega drive

CARTE MEMOIRE : PS Vita, Switch

DEMATERIALISE : PS3, PS4, Xbox One, Switch, iPhone, PC

Résultat de recherche d'images pour "disc ps1"

http://www.gamerside.fr/2015/06/05/restaurer-vos-boites-de-jeux-playstation-ps1/

Afin de faire un article à la fois court et direct, le plus simple est de lister les points positifs et négatifs en fonction de chaque type de support et de terminer par une conslusion. 

LES DISQUES : 

LES + : J'ai toujours été, de manière général, pour les consoles, attachés au support physique de mes jeux. En effet, rares sont ceux que j'ai choisis de prendre en dématérialisé. Les raisons en sont simples, de fortes remises sur des jeux en vue, une envie soudaine de découvrir un nouveau jeu le dimanche ou les jours fériés, etc. Mais dans la majeure partie du temps, je dispose du traditionnel CD. 

Acteur de nos tous premiers jeux sur PC, il a accompagné les dizaines de mobiclic que pu collectionner, mais également tous mes jeux PS1 et 2 et continue encore à enrichir ma collection depuis que j'ai acheté la PS3 et plus récemment la PS4. C'est pour dire depuis le temps que j'utilise ces supports. 

Alors, véritable objet de stockage irremplaçable ? Il est vrai qu'aujourd'hui, à mon sens, si mon côté un peu collectionneur peut favoriser ce support, j'ai du mal à y trouver un réel intérrêt, surtout depuis la démocratisation du support SSD, bien plus rapide qu'une puce. Mais le CD reste un outil pratique, certes fragile, et partageable. Car oui, tout comme avec la cartouche, il est possible de se prêter les jeux, contrairement au dématérialisé. Alors, pourquoi se priver de jouer quand il est possible d'emprunter ?

LES - : Vieillesse, casse, usures, RAYURES sont les pires ennemis du support CD, rendant parfois les jeux injouables. Rappelons nous de ces dizaines de freeze lors du lancement des jeux sur la PS1 ! Pour un défaut mal placé, le support peut vous ruiner une partie sans même magnifester d'états d'âmes ou de pitié. C'est ainsi que le CD peut devenir, du jour au lendemain, le pire ennemi des joueurs. 

Mais quelques petits malins, le plus souvent collectionneurs, ont joués de cette faiblesse pour en faire un atout. Et si les solutions de grand mère peuvent nous faire croire que mettre du dentifrice sur le CD peut le sauver, d'autres personnes ont préférés jouer la sécurité en gardant leurs CD aussi intact qu'au premier jour, pouvant considérablement augmenter la côte de certains jeux. Le CD pourrait, avec le temps (j'entend pas là pas avant au moins encore une dizaine d'années), mené à disparraître, laissant place à des supports plus confiants, moins risqués tel que les SSD qui, éspérons le, auront drastiquement baissés de prix. 

Résultat de recherche d'images pour "cartouche jeu"

https://www.maxigadget.com/2017/09/evolution-cartouches-jeux-video-durant-40-ans.html

LES CARTOUCHES ET CARTES MEMOIRES : 

LES + : Ah ! Je me souviens encore de ces cartouches physiques, que délicatement, j'enfonçai dans le dos de ma gameboy. C'était le bon temps. On achetais Tétris au lieu de s'offrir du voiture pour y jouer sur une console portable en noir et blanc. C'était le bon temps. Tout comme pour les CD, les jeux pouvait s'arrêter subitement, offrant de grands moments de solitudes alors que nous étions sur le point d'arriver à un objectif compliqué. Puis se souvenir de retirer la cartouche de la console pour souffler tellement fort dedans que nous en perdions les poumons, et tout ça, pour rien !

Non, franchement, les cartouches, c'est un truc de malade aujourd'hui, car c'est le format qui est le plus proche de la carte SD. Et si, à l'époque, ce support ne demandais qu'à évoluer, nous sommes arrivé à un stade où enfermer un jeu aussi puissant que Zelda (dont je parlais en début d'article) dans un support aussi petit relève de l'exploit. Pour moi, avec le dématérialisé et le cloud streaming game, ce sont les supports de l'avenir, offrant un gain de place considérable, une solidité plus importante (mais pas infaillible quand même), pour nous permettre d'économiser de l'espace de stockage sur nos consoles. 

De plus, nous pourrions très bien imaginer un système iLok, permettant de copier les cartouches et jeux dématérialisés sur des cartes SD, beaucoup plus grande en capacité de stockage, afin de garder toujours plus d'espace sur les consoles. 

LES - : C'est petit, c'est léger, ça peut devenir fragile, et donc on peut également facilement les perdres. Inverser les cartouches des boites, ne plus retrouver tel jeu, bref, ça peut être rapidement casse pied. Cela dit, si le système de fente à été bannis laissant place à des sortes de mémory stick, ce n'est pas pour déplaire. 

A ce stade, difficile de trouver de réelles points négatifs à ce support puisqu'objectivement, cela fait peu de temps que je m'y suis remis, et qu'à ce jour, je n'ai jamais eu de réels gros soucis. 

Résultat de recherche d'images pour "steam"

https://www.techradar.com/news/valve-to-allow-controversial-content-on-its-steam-store

LE DEMATERIALISE (bonus) : 

LES + : Les jeux achetés partout où on le veut. Un ordi cassé, une console en panne, après avoir racheté le précieux, une connexion, un nouveau téléchargement gratuit et hop, le jeu peu reprendre. Et si l'on est malin, nous avons même pu anticipé la sauvegarde des jeux ainsi que les trophés. 

LES - : Chacun choisis son camp mais comme toutes entreprises, Steam, GOG, ou n'importe quel service streaming peut, du jour en lendemain, fermer les portes, ne nous laissant que les yeux pour pleurer. 

CONCLUSION : 

Cet avis est tout à fait objectif et n'engage que ma parole. J'ai toujours été attaché au support physique sans pour autant cracher sur le dématérialisé, puisque je l'utilise exclusievement sur PC et quelques rares jeux PS4. J'ai beaucoup appris de mes erreurs quand j'avais une PS1 et que je ne prennais pas forcément soins de mes jeux. Et après un lourd bilan de perte (Spyro 1, 2 et 3, Crash 2 et 3, Astérix la conquête des gaules, quelques CD de démos, et bien d'autres jeux encore), la volonté de vouloir y rejoué m'a obligé soit à investir dans les formats dématérialisés de la PS3/PSVita, soit encourager l'émulation. Quand on y pense, un jeu CD bien entretenu de cette époque vaut de l'or (même si je ne les aurai jamais revendus). Déménagements après déménagements, j'ai, soit perdu, soit vendus, beaucoup de consoles cartouches ou CD. Toutes ces avantures m'ont fait prendre conscience de la valeur d'un jeu, de son support (maintenant blue ray) et du travail effectué en amont. Et si le PC m'encourage au dématérialisé, je reste cependant un fervent défenseur du support physique sur console. 

 

Voilà pour auourd'hui, j'espère que cet article aura trouvé votre intérrêt, non pas pour vous faire changer de point de vue, mais simplement pour pouvoir exprimer le miens en toute liberté. Je vous souhaites à toutes et à tous une excellente journée et fin de semaine. 

Posté par richardliegeois à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 juillet 2019

Red Dead Redemption 2 sur PS4, mes premières impressions

Résultat de recherche d'images pour "red dead redemption 2"

https://www.dexerto.fr/red-dead-redemption/quand-red-dead-redemption-2-arrivera-pc-227313

Bien que ce jeu soit sortie il y a un moment, j'ai commencer Red Dead Redemption 2 sur PS4. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est vraiment beau. Mes impressions sont couchés ici après quelques heures de jeu uniquement. A noter que je n'ai jamais fait le premier jeu, je ne peux donc pas comparer les deux opus. Cela dit, j'ai beaucoup apprécié GTA V et son histoire vraiment intéressante (on en relarlera dans un prochain article, puisque j'ai pour projet de refaire le jeu pour son scénario justement) et cela me permettra de comparer un gameplay sensiblement similaire. 

Où en suis-je dans l'histoire ? Et la réponse est simple, au début ; je viens juste d'arriver dans le premier campement du jeu. Et une chose est sur, bien que assez long, le didactitiel est indispensable puisqu'il permet vraiment de comprendre la mécanique du jeu en quelques missions. Chasse, traque, fusillade, bagarre, vie nomade, tous les aspects du jeu sont montrés ici pour lentement se familiariser avec les fondamentaux du gameplay. Cela permet donc de passer plus de temps à se concentrer sur l'histoire, les recherches et l'admiration des paysages. Et à ce propos, nul doute là dessus, bien qu'ayant une carte beaucoup plus grande de GTA V, les studios Rockstar Game font preuve d'une grande maitrise en matière de paysages et de modélisation. 

Résultat de recherche d'images pour "red dead redemption 2"

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/11/04/on-peut-parler-pour-red-dead-redemption-2-de-melancolie-masculine-blanche_5378667_4408996.html

Parlons gameplay. Amis habitués des derniers GTA en 3D, vous ne saurez pas perdus. En matraquant la touche X, sprinter deviens par moment un peu compliqué, une habitude à prendre. Et oui, pour n'avoir citer qu'un exemple, les touches sont sensiblement identiques entre ces différents jeux. Et pourquoi donc changer une équipe qui gagne ? 

Cependant, beaucoup de nouveautés sont à noter comme l'utilisation régulière de la touche L1 (ou L2 je ne sais plus) pour activer des menus d'interraction différents entre les personnages rendant les échanges par moment un peu plus compliqué. De plus, il est important de noter que les principales actions sont identiques devant un ami ou face à un ennemi. Il est donc possible, si l'on se trompe de touche, de frapper très très fort un ami sans l'avoir fait exprès. Devinez les conséquences ! 

Résultat de recherche d'images pour "red dead redemption 2 saloon"

https://www.theguardian.com/games/2018/oct/10/red-dead-redemption-2-wild-west-adventure-realism-preview

Musicalement, je trouve le jeu un peu pauvre pour le moment. Rien de bien étonnant quand on a l'habitude de GTA. Cela dit pour comparer, GTA V a une musique principalement diégétique (sauf en mission), la radio des voitures faisant office d'accompagnement. Et je pense que nous sommes d'accord pour dire que les chevaux n'ont pas de radio, imposant les studios à composer des nouvelles musiques extra diégétiques pour Red Dead Redemption. 

Les chevaux sont plus lents que les voitures, la campagne permet de courir tout droit sans être bloqué par les rues, la carte, bien plus grande de GTAV, risque d'être visitée plus lentement. Un des atouts à cela me permet de lire les sous-titre même en plein galop et donc suivre l'histoire beaucoup plus facilement. 

Objectivement, il m'est difficile d'aller plus loin dans ce premier article puisque cela ne fait que quelques heures que je passe sur ce jeu. Mais une chose est sur, je suis impatient de le continuer et donc de vous en dire davantage dans les prochains articles. 

Posté par richardliegeois à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 juillet 2019

Spyro Reignited Trilogy : 17/20

Voilà depuis 1997 que Spyro est présent sur toutes les consoles sony. Après l'apparition du premier opus ensencé par la critique, s'en est suivit deux nouveaux jeux excusievement pour la PS1. Et si la vie de notre cher petit dragon violet n'a pas toujours été de tous repos (rappelons le triste destin de notre héros sur PS2), Toys For Bob a entrepris de recréer et de remasteriser la premières trilogie Spyro pour les consoles dernières génération. Et c'est de cela que nous allons parler aujourd'hui ! 

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy"

http://www.jeuxvideo.com/jeux/jeu-825358/

Le moins que l'on puisse dire, quand je parle des jeux de mon enfance, c'est "Qu'est-ce que ça fait du bien de retrouver et de rejouer a été un de mes premiers jeux. C'est comme une bouffée d'air frais, et au fond, sur des consoles rassemblant un grand pourcentage de jeux "sérieux", cela fait plaisir d'incarner des personnages plus légers, j'ai même envie de dire cartoonesques ! 

Suite à une certaine déception sur le jeu Crash Bandicoot N Same Trilogy testé sur PS4, il faut dire que j'appréhendais assez cette sortie. Mais devant l'envie de rejouer à ces trois jeux, je me suis laissé tenté et j'ai donc acheté Spyro sur PS4 pour revivre les avantures du jeune dragon. Mais cette fois-ci, en HD ! 

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy"

https://venturebeat.com/2018/11/12/spyro-reignited-trilogy-review-from-classics-to-playable-cartoons/

POUR LES YEUX : Pour tenter de répondre le plus efficacement à mes propos, il faut savoir que parler d'un remake est toujours compliqué puisqu'il fait l'objet de deux types de joueurs, ceux qui (comme moi) connaissent par coeur les jeux sur PS1, et ceux qui découvrent Spyro sur PS4. En esseyant d'être le plus objectif possible, je prendrais en compte non seulement l'évolution du jeu graphiquement mais aussi son évolution par rapport aux autres jeux du même type sortit en même temps. 

Et il faut le dire, Spyro sur PS4 est vraiment beau. Fidèle à l'original, sans bavures, sans fioritures, avec des graphismes sublimes et un univers magique ; ça fait rêver et ça donne même l'envie de s'y projeter en vrai. Ce jeu est sensiblement comparable à ses voisins aux graphismes similaires mais Spyro propose un monde vraiment diversifié et visuellement magnifique. 

En comparant le jeu original avec son remake, il est vrai qu'étant ancien joueur vétéran de Spyro sur PS1, j'aurai vraiment apprécié quelques prises de distances par rapport aux jeux d'origine, proposant quelques nouveautés, des objets cachés dans le décors, des secrets, faisant de cette version une version améliorée réellement (et non simplement améliorée graphiquement). Mais là je m'égare ! 

Et franchement, 5/5 est pour moi une note parfaite puisque les décors font parfaitement le travail, sont chaleureux, agréables, beaux, que les personnages sont attachants et mignons, bref, la recette idéale pour un jeu comme tel. 

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy"

https://fr.ign.com/spyro-the-dragon-trilogy-ps4/42863/video/spyro-reignited-trilogy-the-first-12-minutes-of-spyro-year-of-the-dragon

POUR LES MAINS : Difficile d'égaler à la perfection le gameplay d'un jeu PS1 extrêmement réactif et aboutis. Et bien que dynamique dans sa nouvelle version, nous remarquerons quelques points assez facheux (pas au points que Crash Trilogy sur PS4 à sa sortie). 

Si les décors sont beaux, les colisions en vol sont nombreuses. Frôler un mur peut être fatal puisque Spyro se cognera plutôt que de rectifier sa trajectoire quand l'angle de colision n'est pas déraisonnable, comme dans les jeux PS1. 

La caméra est mal obtimisée lors des sessions en 3D (vol, sous marin, skate, tout ce qui quitte le sol à proprement parlé) ainsi, quand Spyro fait un piquer vers le bas, il se situe en haut de l'écran, quand il monte en flèche, il frôle le bas de l'écran, rendant la précision dans les courses en vol ou les courses de skate très complexe et augmentant leur difficulté de manière considérable. 

A contrario, proposer la caméra panoramique avec le joystick droite (contre L2 et R2 initialement) est vraiment une bonne idée et la prise en main est d'avantage au gout du jour. 

A ce propos, Spyro propose également une prise en main des touches strictement identique aux jeux d'origines pour ceux et celles désireux de revivre les sensations du gameplay d'il y a 20 ans. Pour ma part, j'utilise le gameplay actuel. 

Les touches de commande de Spyro sont sobres, simples et vraiment bien pensé puisque tous les gestes se font naturellement. 

Malheuresement, les collisions vont être nombreuses et les sessions de vols risquent d'être agaçante baissant la note à 3/5. 

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy circuit"

https://www.youtube.com/watch?v=4TLKYBw6PIg

POUR LES OREILLES : Musicalement, Spyro sur PS4 est fidèle aux premiers opus puisque les thèmes composés par Stewart Copeland ont été réorchestrés et réarangés avec finesse offrant une immersion audio tout aussi importante que celles proposées dans les premiers jeux. Sur ce point, bravo les équipes. 

Vocalement, Spyro n'a une voix ni trop enfantine, ni trop mature rendant les trois jeux homogènes. Concernant les autres personnages, leurs interprétations sont très propres. Mais devant la puissance que demande la console PS4, il est vrai que j'aurai apprécié une prise de distance sur les chapitres deux et trois. Alors que Spyro parle assez régulièrement avec ses amis dragons libérés pendant le premiers jeu, j'aurai apprécié que les studios prennent l'initiative de laisser davantage la parole au héros, qui, en dehors des cinématiques, ne dira pas un seul mot tout le long des deux jeux suivant offrant parfois d'interminables monologues explicatifs. 

4/5 reste pour moi une note à la hauteur de la qualité du jeu en tenant compte de ces quelques petites remarques. 

TOUT LE RESTE : Biens qu'il est tout à fait possible de se poser ces mêmes questions en jouant aux version PS1, où sont des dragonnes malgré tous les oeufs que nous avons retrouvés ? Et dailleurs, où sont les dragonnes tout court ? Ce curieux manque de logique peut laisser poser des questions quand à l'organisation de la vie des dragons sur leur territoire. Quoi qu'il en soit, revenons à nos moutons. 

La présence de quelques petites nouveutés tel que les points de compétences peuvent accéssoirement augmenter la durée de vie du jeu. Mais nous sommes en droit de nous poser cette autre question qui fait remuer bon nombre de forum : C'est quoi cette porte dans le monde des artisans qui bouge quand on tape dessus ? Il a bien l'air d'y avoir quelque chose derrière mais rien à faire, elle ne s'ouvre pas. Jeu à 100%, rien du tout. Tous les points de compétences, non plus. Idem sur les trois jeux, même résultat. Et pourtant nous avons deux indices importants : La porte est ouverte sur l'affiche promotionnelle (mais si, à gauche de spyro sur la première image de cet article !) mais aussi que cette porte n'était pas présente sur le jeu PS1. On est donc en droit d'imaginer qu'elle n'est pas là par hasard. Est-ce un mystère du jeu ? un futur DLC ? un nouveau niveau surprise ? Une ouverture aux Mods dans la version PC qui sortira en septembre sur Steam ? Ou simplement la mauvaise blague des développeurs laissant notre enthousiasme à toute épreuve ? Bref, j'offre l'apéro à celui qui l'aura ouverte. 

Partant de ces quelques petits questionnements, le chapitre TOUT LE RESTE n'est pas en mesure d'y répondre. Et pourquoi pénaliser un jeu qui, mine de rien, en vaut la peine ? 5/5 !!!

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy"

https://www.jeuxvideo-live.com/news/spyro-reignited-trilogy-les-premieeres-images-fuitent-avant-lheure-88894

CONCLUSION : Merci d'avoir pris le temps de lire ce petit article sur un sujet qui m'était cher puisque voilà maintenant plus de 20 ans que je connais ce petit dragon et que ce remake était maintenant attendus depuis plus de 5 ans. Bientôt sur Steam et sur Switch !

Et pour vous faire une confidence, un ancien ami, bon joueur également, m'a toujours juré (quand nous étions en fac) que sortir un remake de ce type n'était, non seulement pas envisageable, même inutile et impensable car "il ne fera jamais le chiffre d'affaire attendus par les studios, ça va être un jeu qui ne marchera pas, qui n'interessera pas, et qui fera la ruine de Spyro". As-t-il toujours raison ? 

Très bon week-end à vous si vous me lisez à la sortie de l'article (ou pendant un week-end) ou très bonne semaine à vous. 

Résultat de recherche d'images pour "spyro reignited trilogy"

https://www.begeek.fr/spyro-reignited-trilogy-la-sortie-se-voit-repoussee-de-deux-mois-287149

Posté par richardliegeois à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juillet 2019

Shadow of the Tomb Raider : 12/20

Actuellement, c'est le dernier opus de la trilogie incarnant la jeune Lara Croft qui, au fil des jeux, ne cesse de voir sa personalité s'affirmer.

Pour mener à bien cet article, il est important de mentionner les jeux effectué précédement puisque je n'ai fait que les jeux ps4 (et non les précédents opus sur les autres consoles), que j'ai fait les trois chapitres dans le bon ordre, que j'ai réalisé la quête secondaire DLC Baba Yaga de Rise of the Tomb Raider mais que je n'ai acheté aucun DLC ni aucune extension de Shadow of the Tomb Raider (je ne parlerais donc que du jeu de base). De la même manière que ROTR, je n'ai pas touché aux autres modes de jeu. 

Dans cette opus, Lara va faire la découverte d'une nouvelle civilisation restée inconnue jusqu'à aujourd'hui. En aidant les habitants de Paititi devant une apocalypse maya, elle découvrira que ce qu'elle souhaitait devenir n'est pas forcément la destiné qu'elle devra affronter. 

Résultat de recherche d'images pour "shadow of the tomb raider"

https://www.vavache.fr/test-shadow-of-the-tomb-raider/

POUR LES YEUX : Shadow of the Tomb Rider est concraitement beau. Même si de manière objective, on ne sens pas vraiment de réelle évolution graphique après la sortie de Rise of the Tomb Raider 3 ans plus tôt, nous sommes quand même plongés dans un cadre de jeu intéressant et agréable visuellement. 

Tout parrait réaliste malgré la présence du sur-réaliste. Les décors ne sont pas faits à moitiés, et il est difficile de remarquer des copier collés de décors, de maisons, de paysages comme dans un véritable monde ouvert. 

Certaines zones sont rapides, des passages uniques, d'autres sont grandes avec de nombreux aller et venu. Et pourtant, on ressens toujours la même finesse dans la modélisation des objets de la scène. 

Les personnages sont attachants et ont une personalité propre qui nous encourage à en apprendre d'avantage sur eux, mêmes si leurs présence dans le jeu n'a pas d'impact sur le gameplay et qu'il n'y a pas vraiment de complicité devant la difficulté des zones. 

Les zones sont de plus en plus importantes, laissant place à de véritables petits mondes ouverts, parfois larges et volumineux, parfois petits et labyrinthèsques. 

Pour conclure cette section, 4/5 semble pour moi la note la plus juste. 

https://www.reddit.com/r/TombRaider/comments/9fs9po/shadow_of_the_tomb_raider_4k_paititi/

POUR LES OREILLES 

Est-ce un bon point ? Musicien de formation et de métier, passionné de jeux vidéos, j'ai toujours gardé une oreille particulièrement attentive à l'ambiance sonore de mes jeux. Mais là, aucun thème musical, aucune mélodie, aucune orchestration ne se fait retenir. Si le mixage parraît propre aux premiers abords, nous remarquerons par la suite que beaucoup de cinématiques ont quelques problèmes avec des voix particulièrement sous-mixés. Et si le sound disign est bien représenté, une explosion reste une explosion. Alors imaginez quand il y en a 30, avec de la musique et beaucoup de percussions, avec les bruits agaçants des enemis (ou/et des aliés), avec les hélicoptères, avec les guns, avec les bruits de débris qui tombent dans le vide, avec les hurlements des gens, autant être honnête, pas étonnant qu'on n'entende rien de ce qui est dit dans le talkie walkie de Lara... Le jeu se veut réaliste, avec un maximum de musique diégétique, mais au final, nous nous retrouvons par moment avec une bouillie auditive où nous ne savons plus quoi écouter. 

Je pense sans me tromper qu'attribuer 2/5 me semble juste. 

POUR LE MAINS

- Le gameplay du jeu est bon mais ne propose malheureusement aucune réelle nouveauté par rapport aux deux premiers opus. 

- L'arbre des compétences et l'évolution des armes ne propose pas de réelles changements au cours de la partie. 

- Bien que particulièrement bien soignés, certains tombeaux sont très compliqués au côté d'autres défis trop faciles. 

- Travail d'agrandissement des zones faisant penser à un véritable monde ouvert. 

- Des personnages secondaires vraiment secondaires. 

On aurait vraiment apprécié des nouveautés dans cette catégorie. Espérons que si un nouveau Tomb Raider sorte, les développeurs sauront entendre ces remarques. 

3/5 me semble honnête. 

Résultat de recherche d'images pour "shadow of the tomb raider menu français"

https://www.generation-game.com/shadow-of-the-tomb-raider-comment-changer-la-tenue-et-lapparence-de-lara-croft/

TOUT LE RESTE

- Contrairment aux deux premiers opus, Shadow of the Tomb Raider propose un contenu surnaturel dès les premières heures de jeu. Cela permet d'introduire visuelement et scénaristiquement quelque chose d'important qui, dans les deux premiers opus, n'était introduit d'à la fin du jeu, lors des quelques dernières quêtes conclusives. 

- Une histoire avec du potentiel mais avec un fin que j'ai du mal à comprendre. Un déroulé de l'histoire de l'enfance de Lara également compliqué à comprendre si nous n'enchainons pas les trois jeux. 

- Peu d'armes, peu de choix d'équipement avec des tenues pour beaucoup inutiles. 

- Incarner la jeune Lara pendant son enfance pour aider à comprendre le cheminement qui l'a poussée à entreprendre la vie qu'elle mêne. 

- Un lien entre maya et religion bien pensé mais avec un manque de détail (on fait une petite virgule sur la religion catholique, puis on la quitte sans même s'en rendre compte). 

- Beaucoup (trop) de livres, de documents, de caches, de totems, et d'objets en tout genre à aller chercher de manière facultative. C'est comme vouloir augmenter volontairement la durée du gameplay en cherchant des artefacts inutiles et en écoutant une histoire, certes très bien lue, mais longue, longue, longue. (De plus, c'est toujours la voix de Lara qui nous lis les documents, là où dans Rise of the Tomb Raider, c'est par moment d'autres personnages qui s'y collent). 

- Où est la pyramide maya que l'on voit sur toutes les jaquettes ? 

- ATTENTION SPOIL : Pourquoi voit-on des montagnes au loin lors du combat final alors qu'on est censé être au coeur d'un volcan quand on se réfère à la carte du jeu ? Si l'on suit et comprend la logique des dernières minutes du jeu, on entre dans un temple, au milieu des montagnes, le tout est situé dans un volcan, lui même dans un autre temple, celui de paititi. C'est un joyeux bordel. 

3/5 est pour moi le bon conpromis entre tous ces points. 

Résultat de recherche d'images pour "shadow of the tomb raider jaquette"

https://www.gamerprices.fr/47103/shadow-of-the-tomb-raider-comparateur-prix-officiel?platform=ps4

CONCLUSION : Curieusement, je ne pense pas que la note de 12/20 soit réellement représentative de la qualité de ce jeu. Même si le gameplay manque cruellement de nouveauté, il faut bien affirmer que recuisiner une recette qui fonctionne est une source sur. Et pourtant, tel n'est pas toujours l'opinion des joueurs qui sont sans cesse demandeur de nouveautés tant graphiquement, scénaristiquement que dans le gameplay. Et c'est plutôt ce point de vue que Vendéen Gaming souhaite mettre en avant. Là où Tomb Raider Definitive Edition proposait un gameplay à la fois simple, novateur et ludique, Rise of the Tomb Raider l'a confirmé dans un nouveau contexte. Et c'était tout naturellement que nous attendions un nouvel élan de ce côté là. 

Cependant, à travers mes échanges avec d'autres passionnés du jeu vidéo, beaucoup m'ont confirmés que Tomb Raider sur PS4 n'allait être qu'une trilogie. J'espère cependant qu'ils se trompent et que les studios Square Enix sauront entendre nos remarques et pourquoi pas, nous proposer un nouveau jeu d'ici quelque temps... 

Résultat de recherche d'images pour "shadow of the tomb raider test"

https://www.gamepro.de/artikel/shadow-of-the-tomb-raider-die-apokalypse-ist-das-beste-was-lara-passieren-konnte,3334439.html

NOTE PERSONNELLE : Il n'y a pas eu de test ni d'avis sur Tomb Raider Definitive Edition puisqu'au moment où j'ai terminé le jeu, je n'avais pas encore pris l'initiative de créer le Gamer Vendéen. Je ne pense pas, par la suite en écrire un avis concret mais je pense bien en éditer un article. 

Cela dit, Shadow of the Tomb Raider n'a pas été mon opus préféré pour différentes raisons : si l'on part du principe que l'époque maya n'est pas un trait de l'histoire que j'apprécie beaucoup étudier, j'ai trouvé de manière personnel, que le jeu ne proposait pas assez de contenu, voir par moment même, offrait aux joueurs des cartes copiés collés de Rise of the Tomb Raider remis dans le contexte. C'est le cas pour la cité détruite de Kukulkan, ressemblant curieusement à la seconde partie de Kitej. Et si l'histoire à du potentiel, elle n'en reste pas moins intéressantes. Mais je trouve que beaucoup de points ont été mis de côté et ne sont pas compris à la fin du jeu qui se veut être le dernier d'une trilogie. 

Entre les deux premiers opus, difficile pour moi de dire ouvertement lequel j'ai préféré, puisque j'ai vraiment apprécié la simplicité d'actions du premier jeu, mais aussi les zones plus importantes du second jeu offrant par ailleurs des quêtes secondaires ainsi que le gameplay novateur et plus complexe. Bien sur, ce ne sont pas les seuls points qui font que j'ai préféré ces deux premiers opus (loin de là) mais il est bon de signaler que le manque de nouveautés dans ce troisième jeu en fait très certainement le moins accrocheur de ma bibliothèque. 

Merci de votre attention et très bon jeu à tous. 

Posté par richardliegeois à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,