Vendéen Gaming - Le Blog

19 janvier 2019

Assassin's Creed Unity : 12/20

Vendéen Gaming n'est pas un blog créé pour proposer des tests sur les dernières sorties. Il peut m'arriver de parler de jeux récent mais aussi de jeux plus anciens. Et aujourd'hui, nous allons traités de ce bon vieux Assassin's Creed Unity. 

Résultat de recherche d'images pour "assassin's creed unity"

Unity est un jeu qui se déroule exclusievement en ville. Les studios Ubisoft ont choisis de reproduire Paris pendant la révolution française. Mais il a fallut du temps aux concepteurs pour tenter de faire de ce jeu une partie de plaisir. A sa sortie, bogues, problèmes d'intelligences artificielles, graphique douteux ont fait de Unity un véritable calvaire pour les joueurs. Mais qu'en est-il aujourd'hui après de nombreux patch ? Ubisoft a-t-il réussis à redresser la barre d'un jeu prometeur ? Nous allons le voir à travers nos quatre points de notations habituels. 

Résultat de recherche d'images pour "assassin's creed unity"

https://www.gamespot.com/reviews/assassin-s-creed-unity-review/1900-6415948/

POUR LES YEUX : Une chose est sûr, les studios Ubisoft maitrisent la modélisation 3D. Visuellement, ce jeu est beau et plaisant à regarder. Les bâtiments semblent être identiques et pourtant, chaque coin de rue a ses caractéristiques. D'une petite place à un jardin en passant par un canal ou un petit marais, la fidélité est bien présente. Et Paris dans tout cela ? Les principaux monuments sont présents. Les rues ne peuvent être totalement fidèle mais l'esprit visuel de la ville est là. Beaucoup d'intérieurs sont visitables rendant le jeu toujours plus intéressant. La quête de la recherche des coffres augmente considérablement la durée de vie tout en proposant de visiter les moindres recoins de la ville. Un coup de châpeau à ce jeu magnifique dont la taille de la carte, bien que restrainte, laisse de nombreuses surprises. 5/5

Résultat de recherche d'images pour "assassin's creed unity musique"

https://www.amazon.fr/Assassins-Creed-Unity-Original-Soundtrack/dp/B00P8JGCXM

POUR LES OREILLES : Ubisoft a la réputaiton de créer de bons jeux mais pouvant être répétitifs. Et nous le ressentons bien aussi dans les musiques. Ici, il est difficile de trouver un thème propre au jeu car seuls les actions offrent une ambiance dont la fin musicale marquant la fin des combats est toujours identiques. Et les combats sont nombreux. vraiment nombreux. La même musique se répète encore et encore. Côté sound design, les sons sont propres rendant l'immersion plus intense. Le choix des voix est vraiment bon du côté de la quête principale. Notons les voix d'Elise de la Serre et d'Arno particulièrement soigneuses pendant les doublages rendant les quêtes plus intenses. Seuls bémols, les actions publiques sont répétitives, et les dialogues sont toujours les mêmes. Dommage. 3/5

Résultat de recherche d'images pour "assassin's creed unity gameplay"

https://www.geeksandcom.com/2014/11/02/assassins-creed-unity-videos-gameplay/

POUR LES MAINS : Ce chapitre est très hétérogène. Les combinaisons de touches sont à la fois l'atout du jeu tant le gameplay peut être horrible par moment. Je m'explique : En phase de test, le gameplay est très bon. Sur une surface plane, la prise en main du personnage est bonne. Mais au milieu de Paris, la prise en main est juste catastrophique. Le simple fait de s'approcher d'une cache pendant une course poursuite attirera Arno à l'intérieur automatiquement. Seulement, s'il est repéré, il sortira tout seul le rendant vulnérable. Si trois enemis attaquent en même temps et enchainent tous les trois coups crittiques, la mort est assurée si aucune fumigène n'est présentes dans le sac. Il devient impossible de répliquer pendant les combats. S'approcher trop prêt d'une rembarde, il saute dessus, contourner une fontaine, il saute dessus. C'est comme si le personnage était attiré par le ciel. Et je ne vous parle même pas des mouvements pour entrer par la fenêtre : R2 + X + bien se mettre à côté au milieu (sinon il sautera par dessus la fenêtre) + L2 + touche directionnelle vers la fenêtre. ET C'EST UNE ACTION SIMPLE. Descendre par une échelle est un calvaire, il faut être bien positionné sinon le personnage sautera par dessus le trou. Cincèrement, le gameplay est vraiment médiocre. Il part d'une bonne idée est reste logique dans les touches quand on suit le tutoriel, mais dans le cadre d'une grande ville, faire 100m peut s'avérer horriblement long et pénible. Malheureusment : 1/5

Résultat de recherche d'images pour "assassin's creed unity map"

https://forums.ubi.com/showthread.php/1248842-Assassin-s-Creed-Map-Comparisons/page2

TOUT LE RESTE : C'est la seconde fois que je joue à Unity. La première fois à sa sortie et la seconde fois il y a tout juste quelques jours. Bien que la quête principale soit forte en émotion et vraiment intéressante, force est de constater que cette série d'événement à réaliser n'est qu'une toute petite partie du jeu. Et tout le reste est horriblement répétitif : coffres, événement publiques, cocardes, bagarre, quêtes aléatoires où il faut éliminer un ennemi ou voler quelque chose, re-coffre, re-événement publique... etc. etc. 

Résultat de recherche d'images pour "assassin's creed unity cocarde"

http://fr.assassinscreed.wikia.com/wiki/Cocardes

Pour ne rien vous cacher, j'ai télécharger le DLC Death of Kings, je ne l'ai pas refait et ne souhaite pas le faire pour le moment. Si vous voulez un jeu de discression, Unity n'est pas trop mal. Mais si vous souhaitez jouer comme un soldat, préférez un bon Rise of Tomb Raider (qui fera l'objet d'une futur critique ainsi que les deux autres opus). Je donne la note de 3/5 pour la quête principale qui est, à mon sens, forte intéressante et pour l'ambiance globale du jeu malgré tout réussis. 

Résultat de recherche d'images pour "assassin's creed unity élise"

http://artgames.info/assassins-creed-unity-elise-fiery-templar.html

POUR CONCLURE : Unity n'est pas un mauvais jeu visuellement. Il est beau et les personnages principaux ont tous une personalité propre. La vie pendant la révolution française est fidèle et la colère des citoyens est présente. L'Histoire de France rommancée est bien présente et la révolution n'est pas parodiée. Ce n'est pas une histoire plaisante. A l'heure où la république fait tomber des têtes d'inocents, "La Liberté ou la Mort" est omniprésentplongeant le joueur dans une ambiance mal à l'aise. Tout ceci aurai pu servir de base pour un jeu au gameplay beaucoup plus soigneux et où les missions annexes auraient pu être beaucoup moins répétitives. 

A mon sens, malheureusement, les nombreux patch de corrections n'ont rien fait pour y remédier. Et c'est bien dommage. Après plusieurs années de travail de la part des studios Ubisoft, Unity reste à mon sens, le même jeu qu'à ses débuts. 

Posté par richardliegeois à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


28 décembre 2018

The Elder Scrolls Online en déclin ?

Il y a peu, je suis allé échanger avec des vendeurs de jeux vidéos, toutes enseignes confondus, partuciliers comme franchises. Et j'ai pris du temps pour échanger sur le célèbre The Elder Scrolls Online de chez Bethesda. 

Résultat de recherche d'images pour "logo bethesda"

En effet, si le géant du jeu vidéo à su s'implanter dans l'univers médiéval fantaisie grâce à Oblivion, on peut noter sans nul doute que son ascention fut confirmée quelque temps plus tard par grâce à Skyrim, encore édité aujourd'hui sur de nombreuses plateformes. A ce propos, à quand une réédition de Oblivion sur PS4 ? Mais revenons à notre sujet : TESO. 

Résultat de recherche d'images pour "logo TESO"

J'ai déjà réalisé un article sur le sujet il y a maintenant plus d'un an. Et entre la réalisation de ce dernier et aujourd'hui, j'ai passé une bonne partie du temps sur d'autres univers que celui de TESO. Mais il y a quelque temps, je m'y suis remis afin de terminer définitivement la quête principale de Sir Cadwell, pour me voir remettre... une skin de chapeau casserolle sur la tête. 

Devant cet ignoble artefact que j'ai choisis de ne pas montrer aux peu d'autres joueurs foulant encore Tamriel, c'est un peu le dégout de la fin de longues heures de jeu sans vraiment voir d'évolutions sur la carte. 

Alors, quand je suis rentré dans les différents magasins, j'ai constaté une réelle chute des prix de l'achat du jeu, passant par exemple Summerset de 30 à 10 euros, Morrowind au même prix, et le jeu de base parfois à 15 euros uniquement. La raison est désormais simple et évidente : les serveurs sont vides et beaucoup moins de monde joue à TESO aujourd'hui. 

Et pour justifier mon propos, je vais reprendre quelques uns des points de mon précédent article.

- Une carte giganteste (même peut-être beaucoup trop grande). 

Résultat de recherche d'images pour "tamriel"

https://lagbt.wiwiland.net/index.php?title=TES:Codex/Races

Quel plaisir de fouler au grand galop toute la carte de Tamriel. Mais bon, il faut avouer, c'est plat, incroyablement plat. Les graphiques sont pauvres, les modélisations sont "cartoonistes", les ennemis sont souvent moches, les animations sont simples. Bref, on a l'impression être devant un World of Warcraft amélioré. Mais devant des jeux commes FF14 qui graphiquement sont maginifiques, comme Fallout 76 qui se rattrape sur un gameplay de déjà vu mais cohérent et dynamique (on en reparlera dans un prochain article), ou simplement comme un GTA Online qui propose un contenu riche et varié, on peut affirmer que TESO est bien loin derrière. 

- Des quêtes parfois intéressantes, mais... 

Résultat de recherche d'images pour "elder scroll online dialogue"

https://forums.elderscrollsonline.com/en/discussion/351696/thank-you-for-adding-race-specific-dialogue

...que c'est répétitif. On va parler à quelqu'un qui nous indique d'aller voir quelqu'un d'autre, puis aller voir un alié, et parler avec le roi avant d'aller dans un donjon taper sans cesse les mêmes ennemis. Et oui, si les skins et les caractéristiques des ennemis changes, les tuer reviendra à enchainer toujours les mêmes actions. Et encore, et encore... De temps en temps, on a un peu de suspens en entrant dans une zone interdite. Mais l'IA est tellement maladroite qu'il est impossible de ne pas se faire prendre. Le tout rythmé par des dialogues souvent peu intéressants et lents. Alors, on les coupent et on enchaine les actions sans réfléchir et sans comprendre l'histoire. Pourquoi ne pas ajouter un peu de vie dans les cartes ? Des quêtes annexes quotidiennes différentes que simplement fabriquer des objets ou demander de refaire encore le même donjon ? 

- Des caractéristiques de race et de personnages... 

Résultat de recherche d'images pour "race TESO"

https://www.millenium.org/guide/154271.html

...qui n'offrent aucun ou très peu d'avantages. Et oui, à la création de personnage, chaque race dispose de son avantage. Mais au bout de quelques heures de jeu, les avantages ne se remarquent même plus. Si bien qu'il est impossible de réellement se spécialisé dans une discipline (arc, épé courte, épé longue, sort, etc...). A l'origine, pour Bethesda, c'était le moyen de permettre aux joueurs d'obtenir "n'importe quelle race, n'importe quelle alliance" et donc d'équilibrer les compétences des personnages bas level dans une zone donnée. Mais une fois les quêtes de la première aliance terminées, il est possible d'aller dans l'aliance suivante et... bah de recommancer. Actuellement, il n'est pas possible de rattraper ce problème, cela obligerai tous les joueurs à recommencer à zéro, et devant le temps passer à avancer sur ce jeu, plus personne, moi le premier, ne reprendrais un nouveau personnage. 

- Une ancienne mise à jour douteuse. 

Avant, au lancement de TESO, les zones de jeu étaient divisés, comme dans tout bon MMORPG, en fonction du niveau. Seul Wrothgar (qui n'était qu'un contenu supplémentaire) avant un niveau qui s'adaptais au joueur. Puis tout le jeu a suivit cette logique. Si bien qu'aujourd'hui, il est aussi facile de tuer un mob pour un joueur bas niveau qu'un joueur expérimenté. La seule différence, c'est l'utilisation des compétences. Et ça rend le jeu encore plus répétitif lent. Pour le joueur chevronné, il n'est plus possible de comparer son niveau en PVE à l'intérrieur de telle ou telle zone. Pourquoi ne pas remettre de niveaux aux zones ? De manière à pouvoir donner un véritable sens au multijoueur et à l'entraide ? Et oui, je ne compte pas les heures passées sur TESO, et pourtant, très rares ont été celles où j'ai parcouru le jeu accompagné d'autres joueurs. TESO est presque devenue un jeu solo depuis cette mise à jour car seuls les boss et les donjons multis sont réalisables uniquement en groupe. 

Résultat de recherche d'images pour "TESO donjon solo"

Bref, au bout de plusieurs années de jeu, je peux maintenant dire avec plus de sureté que jouer à TESO n'a pas été un véritable plaisir. Entre les recherches d'armes et d'armures qui durent un mois, les graphismes, ne nous le cachons pas, dignent de la transition PS2/PS3, des cartes aussi vide que la surface de la lune, des quêtes répétitives à mort, des scénarios complètement inutiles dans un contexte de guerre qui n'évolue pas dans le temps (sauf un peu en Cyrodiil), je me suis complétement lassé de ce jeu pour le moment. 

Je ne pense pas que les joueurs reviendrons plus nombreux sur TESO, même en vendant les jeux à ce prix là (au contraire, ça décrédibilise le travail des développeurs et le rend encore moins bon).

- Pourquoi, à la manière de NEVERWINTER, ne pas rendre TESO et ses extentions gratuits avec l'abonnement PS plus obligatoire ?

- Au contraire, pourquoi ne pas faire payer le jeu mais en proposant aux joueurs d'y jouer en ligne mais sans payer PS plus ? 

- Et devant la mise à jour évoquée plus haut, pourquoi ne pas proposer aux joueurs une version solo sans abonnement ? Car entre le jeu actuel et la version solo, il n'y a qu'un pas. 

Devant les échecs de TESO et de Fallout 76, Bethesda n'a malheureusement pas encore réussis à se démarquer dans le monde online. Il ne nous reste désormais plus qu'à attendre The Elder Scrolls VI pour tenter de voir un nouveau jeu digne de ses prédécesseurs. 

Posté par richardliegeois à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 décembre 2018

Pagaille chez les Looney Tunes !

Looney Tunes, monde en pagaille, un jeu sortie sur iOS et Androïd, vous offre la possibilité inédite de vous battre avec d'autres joueurs du monde entier, autour d'une quête principale à la fois simple et chaleureuse. Attention, ne vous attendez pas à un scénario très réfléchis ! Pour tous les fans des Looney Tunes, ce jeu est indispensable. 

IMG_2694

Tout d'abord, d'un point de vue technique, il faut savoir que graphiquement, ce jeu est simple et magnifique. Cela permet aux joueurs de s'amuser de longues heures sans pour autant devoir supprimer la moitié des fichiers de son téléphone, puisque cette application ne pèse que 250Mo. Le passage de la 2D à la 3D des personnages des Looney Tunes est admirablement bien réalisé. La fidélité avec l'oeuvre originale dans les animations est parfaite et les personnages sont donc à tordre de rire. 

Mais déjà, commençon par le commencement ! Ce jeu est véritablement complet ; il propose énormément de possibilités. Et bien que l'objectif principale reste de combattre entre Looney Tunes autour d'une quête principale, tous les à côtés sont bien gérés, complémentaires, intéressants et organisés. (Il est maintenant très fréquent de trouver des jeux à la fois complets et intuitifs pour le joueur.) Et c'est ainsi que nous allons parler de chacun de ces points. 

IMG_2695     IMG_2710

Le menu principal est simple et nous allons le détailler rapidement.

- Campagnes spéciales : missions de combats temporaires pour gagner des prix spéciaux.

- Défis quotidiens : Identitque à Campagnes Spéciales mais mis à jour quotidiennement. 

- Commence ici ! : Guide pour avancer dans le jeu. 

- Campagne : Suivit de la quête principale.

- Boutique : Achats in game et en argent réel.

- Banque : Boite de récéption de vos caisse ACME (attention à bien la défendre !).

- Tourniquet : La roue en haut à droite est quotidienne pour avoir des lots spéciaux.

- Bagarre : Mode multijoueur pour voler les caisses ACME aux autres joueurs. 

- Monde : Aller dans le monde des Looney Tunes. 

- Toons : Liste des personnages récupérés. (voir image de droite)

- Chat d'alliance. 

- Cases d'objectifs à court et long terme. 

L'histoire de ce jeu n'est pas très complèxe. Marvin le martien arrive sur terre pour créer son armée de Toons. Et si le jeu vous offre vos 4 permiers personnages, votre objectif sera de vaincre les toons de Marvin pour les récupérer. Et c'est dans ce sens que la baston de toons est bien le jeu principale de cette application. 

IMG_2702

Avec un maximum de 8 personnages sur le plateau, les combats sont réglés au tour par tour. Ainsi, il vous faudra attendre que le toon précédent termine son action pour, soit envoyer un autre personnage attaquer un enemis, soit attendre de recevoir les coups de son adversaire. Chaque personnage dispose de coups simples, de frappes lourdes et de coups spéciaux utilisables un certain nombre de fois pendnt le combat. Bugs Bunny enverra donc un jolie cadeau à ses adversaire. 

IMG_2704

Et si le gameplay de ce jeu n'est pas compliqué, force est de constater qu'au bout de quelques heures de jeu, le niveau augmente petit à petit.

IMG_2703

Ainsi, pour réussir facilement la quête principale, il vous faudra être armé de patience tout en entrant dans le mode Bagarre multijoueur pour voler les caisses ACME aux autres joueurs. Les caisses ACME offres des améliorations pour vos personnages ainsi que pour leurs habitations (voir mode Monde). 

IMG_2696

Et c'est dans la banque que vous stockerez un certain temps les caisses avant l'obtenir son contenus. Mais attention, il vous faudra bien choisir son équipe qui défendra la caisse. Car si l'équipe est trop faible, elle vous sera très certainement volé à nouveau par un autre joueur. Et c'est ainsi que les caisses seront passés de joueurs en joueurs jusqu'à leur ouverture. Le temps d'attente est proportionnel à la qualité de son contenu. 

A chaque victoire avec trois étoiles dans le mode Bagarre, vous vollerez la caisse du concurent. 

IMG_2708     IMG_2709

Défendez bien votre butin et con ceontenu vous reviendra. Ainsi, vous pourrez augmenter la puissance de vos personnages. 

IMG_2711

Cette image montre la fiche de Bugs Bunny sur ma partie. Ainsi, quand le jeu le permet, il est possible d'augmenter le niveau maximal du personnage avec des fioles d'expériences (caisses ACME vertes), d'augmenter sa puissance (Points toons trouvebles dans le monde), ou d'améliorer ses attaques (objets dans les caisses bleues ACME). 

IMG_2698

Vous parler de tous les points de ce jeu serai trop long pour un article de blog c'est pourquoi un autre article vous sera proposé un peu plus tard sur le mode Monde qui, bien que génial, demanderai un peu de mise à jour. Mais déjà, avouons-le, ce jeu est intéressant et complet. Bien que son système de combat soit déjà vue dans nombreux jeux, cela reste toujours plaisant de jouer avec ces petits personnages. 

Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire cet article et vous souhaites, à toutes et à tous, de très belles fêtes de fin d'année. 

 

 

Posté par richardliegeois à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2018

FarCry 5 : 16/20

Voilà un petit moment que j'ai terminé à 100% ce jeu aux multiples intérrêts. Et c'est donc en toute bonne foie que je vous propose mon traditionnel test de fin de parcours ! 

Résultat de recherche d'images pour "far cry 5"

Far Cry 5 regorge de surprises et de choses insolites. Tant nous nous retrouvons face à un jeu au gameplay assez répétitif, tant la taille de la carte propose une grande richesse de choses à faire. Et il y en a bien pour tous les goûts car même si l'élément phare du jeu reste le tir à la première personne, il est possible de prendre le volant de tous types de véhicules et de se faire un petit plaisir à pleine vitesse. 

Il est important de noter, avant de lire ce test, que je n'ai joué qu'à Far Cry 5. En effet, je n'ai jamais fait les 4 opus précédents. Cela me permet d'avoir un regard objectif sur un seul jeu de la série sans avoir à comparer les différents points élaborés. Aucun DLC et aucune extension n'a également été installé sur ma console, le test est donc neutre. J'insiste également sur le fait qu'aucun test de ce jeu n'est lu avant la rédaction du miens pour ne pas être influancé ni par les notes, ni par les commentaires. 

POUR LES YEUX : Par moment grand, beau, calme, reposant, par moment étriqué, laid, stressant, dynamique, le monde de Far Cry 5 évolue tout au long de l'avanture. Et si le rôle d'un jeu est de proposé un défi toujours plus complexe entre les premières heures de jeu et le traditionnel boss final, nous constatons qu'à force de libérer les régions de John, Faith et Jacob, les zones deviennent de moins en moins dangeureusent favorisant l'exploration. Ici, tout est modélisé avec précision, les humains, les armes, les paysages, les bâtiments et bien sur les animaux rendant le tout cohérent. La carte est grande car elle nous offre un carré à éxplorer de plus de 8km de côté. Si cette carte semble plus petite que d'autres jeux à monde ouvert, ce n'est pas un problème car la majorité du temps, nous sommes à pied ; et comme marcher, c'est lent, la carte devient naturellement plus grande. 5/5 sans conteste. 

Résultat de recherche d'images pour "far cry 5 map"

https://steamcommunity.com/games/552520/announcements/detail/1664518609176817815

POUR LES OREILLES : Si une chose m'a marqué en jouant à Far Cry 5, c'est bien sa musique. Dès le menu principal du jeu, nous remarquons un thème musical inspiré des mélodies et instruments américains western saloon avec une large sonorité et une prise de son parfaite. Et pourtant, si le jeu semble cohérent musicalement en presque tous points, j'aimerai bien que l'on m'explique le changement soudain de style musicale lors des défis spéciaux (vols en avion, wingsuit, quad ou voiture). Ainsi, l'on passe d'une belle musique de film à un rock non justifié empêchant même la concentration du joueur. Concernant le sound design, rien à dire, tout est précis et très bien mixé. Ainsi, il est possible de se faire attaquer par un animal hors champ non repéré et surtout discret. Car oui, la discression est de mise dans ce jeu, ainsi, s'il est possible de ne pas faire de bruit pour avancer vers un objectif, il est également possible pour les PNJ d'utiliser cette même aptitude. Il faut donc avec des yeux derrière la tête ! 4/5. 

POUR LES MAINS : Et oui, nos sommes bien devant un Far Cry, alors ceux qui s'attendait à autant de possibilités que dans un MMORPG, passez votre chemin. Je ne suis pas entrain de dire que le jeu se résume à avancer et tout tuer, je veux juste insister sur le fait que les possibilités ne sont pas infinit. Et même s'il est possible de se détendre autour d'une partie de pêche ou de voler en avion au dessus du lac, ces actions n'aiderons malheureusement pas à avancer dans l'histoire. Histoire qui, résumons le, consiste à avancer et affaiblir son concurent pour l'attaquer au moment le plus oportun. Et bien qu'en ce sens, cela manque un peu d'imagination, nous pouvons constater que, de la même manière que Just Cause 3, le game play est vraiment répétitif. Il est possible de chasser mais les récmpenses ne servent qu'à s'enrichir. Ici, pas de craft, juste quelques modifications d'armes possibles. Il est cependant possible d'avancer de plusieurs manières que ce soit furtivement, en mode warrior. Les deux comportent ses avantages. Pour ma part, j'était la majorité du temps furtif. Ici, pas de niveaux, les améliorations se font en dépensant des points talents gagnés en remplissants des conditions, des défis, en trouvant des caches ou directement des magasines de talents. 3/5 me semble une note cohérente car mine de rien, ce jeu propose quand même bon nombre de choses à faire. 

Résultat de recherche d'images pour "far cry 5 pêche"

http://www.jeuxvideo.com/news/822167/far-cry-5-peche-obtenir-une-canne-rapidement-et-faire-le-plein-d-argent-notre-guide.htm

POUR LE RESTE : Ici, il n'y a pas de scénario. Far Cry 5 est un énorme bac à sable où il est possible d'avancer à son rythme tout en étant ponctué de temps à autre par des illusions nous obligeants à avancer dans la quête principale, parallèlement aux quêtes secondaires. L'objectif est donc simple, affaiblir des régions pour vaincre les boss de chacune des zones avant de poutrer Joseph, le père spirituel de la secte. Et même (attention spoil) si la fin est douteuse et nous laisse douteux sur le sentiment que nous avons envers la secte, terminer le jeu peut se faire de n'importe quelle manière. Ici, il n'y a pas beaucoup de choix à faire pour orienter la fin de l'histoire. Seuls un choix cruciale à la fin débloque l'une ou l'autre des conclusions possibles. Ainsi, il est possible de faire la totalité du jeu en une seule partie. Je tiens à signaler que j'ai vraiment été impressionné par les différentes manières d'aborder l'appartenance à un groupe. Ainsi, chacun des membres de la famille Seed dispose de ses caractéristiques morales ; John Seed : La parole (dire oui), Faith Seed : Le mouvement (suis la voie), Jacob Seed : L'audition (écoute cette musique). John soumet des gens en les obligeants à se confesser, Faith les attirent dans un piège par l'amour et la tendresse, Jacob les retiens et tue les faibles pour ne garder que les forts. Ainsi je propose la note de 4/5. 

POUR CONCLURE : Far Cry 5 est un très bon jeu. Tout en gardant en tête qu'auncun autre jeu Far Cry n'a été réalisé, cet opus propose un monde vraiment riche et plaisant malgré un game play pouvant semble être répétitif. Il est donc de notre choix d'utiliser ou non les déplacements rapides afin d'alterner action et tranquilité pouvant offrir de bonnes parties de chasse ou de pêche. 16/20 est donc la note que je trouve la plus cohérente pour ce jeu. Et même s'il est sortie il y a maintenant quelque temps, rien de mal à attendre un peu avant de se le procurer pour en profiter. 

Prochain rendez-vous après la sortie de Spyro pour PS4 anisi que Fallout 76. Très bonne fin de journée à vous tous. 

 

Posté par richardliegeois à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 juillet 2018

Just Cause 3 : 13/20

Cela va faire quelques minutes seulement que j'ai pris le temps enfin de terminer Just Cause 3. Et, à vif, je vous propose mon petit test habituel. 

Résultat de recherche d'images pour "just cause 3 logo"

Alors pour commencer, je tiens à préciser que je n'ai pas réalisé le jeu à 100 pourcent. Je n'ai par ailleurs pas pris le temps de faire tous les défis du jeu ni même libéré toutes les provinces. Je me suis concentré à la quête principale du jeu de base sans toucher non plus aux différents DLC et extentions. De ce fait, pour beaucoup de points qui vont être abordés, je doute fortement que le système de gameplay change, facilitant ainsi le prise de position que je vais prendre dans cet article. 

Autre chose, attention, il risque d'y avoir du spoil, des divulgations de l'histoire pour mieux éxpliquer mes propos. Si vous ne souhaitez pas connaître les grandes lignes de l'histoire du jeu, je vous déconseil de lire ce test. 

Ainsi, je vais mener mes différents avis sur la base des quelques points habituels détaillés : 

POUR LES YEUX : Alors, on ne va pas se le cacher, Juste Cause 3 est magnifique. Si son succésseur Just Cause 4 promet d'être plus beau encore, le monde de Medici est grand, chaleureux, beau et rayonnant. Les personages sont très bien modélisés et la cohérence des paysages est parfaite. Quel plaisir ainsi que de passer en permanance de paysage rural à un petit village en survollant une grade ville avec ses monastères et ses casernes qui ne demandent qu'une chose :  exploser ! A ce propos, le feu est à l'honneur dans ce jeu, et il faut le dire, très bien réalisé. 

Résultat de recherche d'images pour "just cause 3 explosions"

Car oui, l'image présente ici reflète bien ce que l'on voit dans le jeu. L'eau est omniprésente dans la carte et sa modélisation est également parfaite. Cela rend le tout cohérent et vraiment agréable car malgré la taille imposante de la carte (50km sur 50km), chaque détail compte et il faut être très loin de son objectif pour constater un rabais de qualité graphique. Cela dit, un gros point noir sur la version PS4, c'est le rabais de FPS en cas de grosses éxplosions. Le jeu n'en reste pas injouable mais force est de constater que vous loir faire trop beau peut par moment rallentir la machine. Un bon coup de chapeau qui mérite un 4/5. 

POUR LES OREILLES : Une musique sobre, simple et facile à retenir car le thème principal de just cause 3 est élaboré sur 4 notes seulement. Quel travail d'orchestration et de composition ! La musique est présente tout le temps, et en aucun cas ne dénature les actions que le joueur entreprend. Bien qu'il faut beaucoup d'heures pour réaliser le jeu dans sa totalité, je n'ai quasiment jamais eu le sentiment de m'embêter à écouter ces mélodies simples mais qui argumentent avec beaucoup de précision les images et l'univers que souhaite les équipes ayant conçut le jeu. Le sound design est très fin et très précis. Le choix des voix est minutieux à tel point que l'on peut facilement s'attacher aux personnages autant grâce à leurs personalités qu'à leurs voix. Un tout cohérent qui, tout comme les graphismes du jeu, mérite une distinction. 5/5. 

Résultat de recherche d'images pour "just cause 3 musique"

AVEC NOS MAINS : Le gameplay de ce jeu est simple. Il n'y a pas de niveau de difficultés et il faut rechercher sur la carte les zones faciles pour évoluer et réussir avec moins de difficultés les lieux plus hardus à délivrer. Cela dit, bien que réaliste, quand on se renseigne dans les options pour effectuer des modifications de touches, on remarque un nombre impressionnant d'actions possible. Et pourtant, le gameplay parait répétitif à mourir. On sort le wingsuit pour se déplacer, on prend le parachute pour monter, on prend une voiture pour aller sur les routes et on recommence les mêmes actions tout en faisant éploser un château d'eau par-ci, un réservoir par là, et de temps en temps, se fixer un objectif qui est de détruire une base entière. Et on recommence. Et la quête principale se résume à peu près aux mêmes objectifs mais cette fois ci, en étant guidés. La manoeuvre des véhicules terrestres est une véritable difficulté rendant les défis de conduite, de course et de véhicules éxplosifs irréalisable. Malheureusement, je n'ai pas été séduit par ce gameplay éxtrêmement répétitif classant ce jeu dans la catégorie des jeux à faire "quand j'ai une heure à perdre". Conclusion : 2/5. 

TOUT LE RESTE : Le scénario est intéressant et cohérent. De la manière d'un jeu classique Juste Cause ou l'objectif est "d'avancer, tout faire péter, puis avancer, puis tout faire péter, puis avancer, etc...", Just Cause 3 répond parfaitement à ces critères. Maintenant, de la même manière que pour le gameplay, on se retrouve avec un scénario très répétitif : On découvre une base militaire importante, on l'affaiblie puis on explose sa tour de contrôle, et ce, trois fois. On se sert de ce qu'il y a a faire à côté, délivrer des provinces, pour augmenter la durée de vie du personnage. Mais concrètement, il serai entièrement possible de commencer le jeu et de combattre Di Ravello dirrectement après. On ne sens pas l'évolution du héro, on ne trouve pas de modification d'armure, de renforcement des armes, de précision. Pour en tirer profit, il faut réaliser les défis et débloquer les améliorations rendant le jeu, par moment ridiculeusement facile, et par moment, bien trop compliqué. Cet équilibrage est malheureusement, à mon sens, mal éffectué. On notera également (attention spoil), une très très grande frustration après le combat final. Quand on regarde tous les points du jeu, on se retrouve devant un décors splendide, avec des personnages qui finissent par être attachant et même rigolos par moment, avec un scénario qui, malgré être répétitif, reste cohérent, et une fin hautement ridicule. Un Di Ravello dans un hélico intouchable au milieu d'un volcan. Pour le côté WTF, je dis réspect car tout le jeu suis sensiblement cette mentalité (et heureusement) et que l'idée du lieu est, en mon sens, une bonne idée. Par contre, l'hélico est beaucoup trop compliqué et en même temps, beaucoup trop facile. Compliqué car intouchable à cause du bavarium, rapide et si on à le malheure de se prendre un micile et de ne pas se relever rapidement, faite vos prières. Compliqué également car il n'y a AUCUNE caisse à minution nul part. Et que rien n'indique que nous entrons dans la phase de combat final. Et pourtant, en vidant toutes mes munitions, je n'ai fait perdre à mon adversaire qu'un petit quart de sa vie. Alors quoi faire ? Monter sur l'élicos et placer les mines en éspérant que celui ci n'active pas trop rapidement son bouclier. Et une fois endomagé, attendre en se protégant car Di Ravello perdra lentement de la vie tout seul. Bref, un combat frustrant car trop difficile et en même temps trop facile aussi. Tout ça pour terminer sans aucun dialogue, sans aucune explications, sans aucune remise en question. On appuye sur R2 et le tour est joué. J'ai trouvé cela très moyen. Aucun échange entre les deux personnages malgré une traque de plusieurs années derrière nous. 

Résultat de recherche d'images pour "combat di ravello"

POUR CONCLURE : Just Cause 3 est loin d'être un mauvais jeu. Le nombre de possibilités est énorme et les délires que l'on peut imaginer sont infinis. Trop de points seraient à argumenter pour parler en détail de ce jeu le rendant si riche. Malgré un scénario répétitif et un game play qui ne l'est pas moins, on se retrouve malgré tout derrière un parfait défouloir au sens large du therme. 14/20 est donc la note que je lui attribue ne faisant pas de ce dernière un mauvais jeu, loin de là. En comparrant sur des sites comme jv.com, gamekult ou même steam, nous nous retrouvons sensiblement sur des notes similaires rendant mes propos, je l'éspère un peu plus cohérents. Pour finir, je conseil Juste Cause 3 à tous ceux qui aiment prendre le temps de s'entrainter pour arriver à un objectif de manière à réussir totalement tous les défis proposés. 

Posté par richardliegeois à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


10 mai 2018

Harry Potter Hogwarts Mystery - Les Mystères de Poudlard

Classé parmi les meilleurs jeux de l'Apple Store, je suis tombé par hasard sur ce jeu il y a maintenant quelques semaines, et, comme étant assez attiré par le monde fantastique des sorciers, j'ai téléchargé le jeu pour tester cette nouveauté. 

Page de chargement du jeu

Au commencement du jeu, la première étape est de créer un avatar à l'image du sorcier que l'on souhaite incarner. A l'instar des jeux online, il est possible de modifier la couleur de peau, les formes des yeux, nez, bouche, la coiffure et les accessoires. Les tenus évolueront au fur et à mesure du jeu. 

Tout comme beaucoup de jeu mobile, les parties sont extrèmement longues mais le temps de jeu est très court car chaque prise en main néscéssite un objectif pour avancer dans la quête, dans les cours de magie afain de faire évoluer votre personnage d'année en année au sein de l'école. Ainsi, le jeu est doté de temps d'attente allant de quelques minutes à plusieurs heures pour voir évoluer de récompenses toujours plus importantes. 

Les choix du personnage et son apprentissage vont le mener à évoluer à travers trois points différents en même temps : la sympatie, les connaissances et les techniques de défense (en haut à gauche de la capture d'écran). 

IMG_0716

 

Tel un parfait première année de Poudlard, vous allez devoir découvrir chaque lieux de l'école, aussi bien dans les murs que hors du château. 

IMG_0718

Alors, que dire de ce jeu sur mes resentis personnels par rapport aux quelques heures passé déjà dessus ?

Il faut savoir que Les Mystères de Poudlard ne suit pas l'histoire de Harry Potter d'origine mais utilise et s'approprie les lieux pour proposer une toute nouvelle épopée dans l'univers du jeune sorcier. Cela dit, l'absence d'enregistrement des voix et des dialogues sont, à mon sens, un manque réel pour l'immersion dans cette nouvelle quête. Tout comme un Final Fantasy ou un Zelda, j'ai beaucoup de mal à m'identifier et à m'investire dans une histoire s'il faut passer son temps à tout lire sans en faire profiter les oreilles. 

Côté musiques, ont est sur quelque chose de tout à fait sympatique. Inspiré des musiques des films, elle nous accompagne bien dans le monde des sorciers de poudlards dont tous les professeurs sont représentés de manière cartooniste et simplistes. 

Da manière général, si les décors sont sublimes, force est de constaté que le design des personnage n'est pas toujours parfait. Si les professeurs et personnages principaux de l'histoire sont caricaturés mais fidèles aux héros du film, les élèves totalement imaginés, selon moi, ne ressemblent à rien. Mon personnage est concrètement moche et son attitude vis à vis des autres élèves est totalement décalée. 

Alors que souhaitent concrètement les développeurs ? Une parodie de Harry Potter façon Mario graphiquement ou un jeu sérieux sans trop d'humour mais juste pour atirer les gens à comprendre ce qui s'est passé à Poudlard avant l'arrivée du jeune Harry ? Pour ma part, j'ai l'impression jouer graphiquement à un Super Mario ennuyant dont mon héro prend plaisir à sauter, sourir et secouer les bras niaisement dès qu'un sort est réussis devant ses camarades indifférents. 

La coupe des 4 maisons rend le jeu impossible car il faut être connecté en permanace pour avancer et être le meilleur. Même si l'idée est bonne, il aurai été intéressant, à la manière des deux premiers jeux Harry Potter sur PS1, de faire évoluer cette coupe dans le bon sens. 

IMG_0715

D'autre part, il n'est également pas possible de déplacer le personnage grâce à un joystick. En effet, il restera planté à l'entrée des salles sans bouger. Vous utiliserez les mouvements de caméra et les travelings pour voir devant et derrière vous tel un jeu en 2D et appuyrez sur la porte que vous souhaitez emprunter. 

Enfin, le système de cours est assez bien pensé (quoi que...). Pour maîtriser un sort, vous devrez suivre plusieurs cours sur ce sujet et gagner des étoiles en fonction des actions que vous ferrez en appuyant sur les éléments du décors et en dépensant des points d'énergie. Vous pourrez choisir entre des cours rapides et des cours longs. Plus le cours est long, plus la réconpense est grande. Au bout de plusieurs cours réussis (obligation d'avoir une étoile minimum en dépensant des points d'énergie), le dernier cours nous impose d'obtenir non plus 1 mais 5 étoiles pour réussir. Et le temps est plus rapide car le cours dure 3 heures. Alors que votre barre d'énergie augmente d'un point toutes les 4 minutes, il faudra être extremement précis dans le temps pour réussir votre mission en dépensant vos points d'énergie afin de gagner des étoiles, attendre que les points reviennent et redépenser pour terminer votre cours avec toutes les étoiles.

Et c'est précisément à ce moment là que le jeu deviens un enfert. Si vous avez le malheur de vous occuper d'autre chose pendant ces trois heures, c'est fichus car une fois le temps assés, si vous n'avez pas toutes vos étoiles, le cours n'est pas validé et votre personnage pleurera comme un dégénéré devant ses petits copains. 

IMG_0714

Devant une histoire aussi plate que celle de ce jeu, je pense bien ne pas continuer ma partie car seules les musiques et les décors sont pour moi le véritable bon point de ce jeu. Je trouve cela très dommage devant l'effort que les dévelopeurs ont pu mettre en oeuvre pour continuer à nous faire rêver dans l'univers de Poudlard. 

Posté par richardliegeois à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 septembre 2017

Mon système de notation

Certains d'entre vous peuvent se demander comment j'atribue une note à un jeu. Voilà la réponse.

Quand je joue à un jeu vidéo, je ne me contente pas de rester derrière un écran pour comprendre le contexte du jeu. J'effectue des recherches pour savoir comment il fonctionne, comment il a été conçut, imaginé, j'écoute les différentses musiques et analyse le sound desing. 

On s'aperçoit que, dans un film professionnel, il y a autant de budjet pour l'image que pour le son. Et pourtant, à tous ces jeunes qui rêvent de devenir réalisateur, souvenez-vous toujours que si l'homme à deux yeux, il a aussi deux oreilles.

Dans le jeu vidéo, c'est la même chose. Chaqun a son rôle, personne n'est moins important que l'autre. C'est pour cela que tous mes critères sont notés de la même manière : 

  • Pour les yeux : décors, modélisation, paysages /5
  • Pour les mains : game play, caméra du joueur /5
  • Pour les oreilles : musique, sound desing /5
  • Tout le reste : scénario, le jeu dans sa globalité /5

Si l'on compare les tests effectués avec cette méthode par rapport aux autres tests, on remarque des notes similaires. Mon choix permet donc de respecter chacune des personnes ayant travaillés sur le projet quelque soit sa place. 

Merci à tous de votre compréhension. 

Posté par richardliegeois à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Ca va bien 5 minutes !!!

Chers amis !

Aujourd'hui, aucune prise de tête à prévoir.

En effet, ça va bien 5 minutes d'être, dans le monde du jeu vidéo, toujours du même côté. Nous sommes là, assis sur notre canapé, notre chaise, et, manette à la main, nous avancons dans un jeu qui nous passionne plus ou moins.

Pourtant, il y a un autre côté, celui des créateurs, des concepteurs, des compositeurs, des animateurs, des programmeurs, des testeurs, et j'en passe et des meilleurs.

Alors, pourquoi ne pas tester tout ce petit monde !

Compositeur par passion, il ne sera pas trop difficile de trouver des musiques originales pour un futur projet !

J'ai longement chercher un moyen d'arriver à mes fins, en passant par MyRPGMaker, Creation Kit Bethesda, Blender, Sketchup, Unreal, mais celui qui a retenu mon attention est le renomé Unity 3D.

unity-2017-gdc-logo-660x256

Et je suis actuellemement une formation on line pour apprendre à utiliser ce logiciel, coder et programmer mes jeux. Très prochainement, je vous proposerai quelques images d'un jeu test que j'ai fabriqué assez rapidement mais qui donne un apreçut de l'avancement de mon travail !

Je vous parlerai également dans un futur proche le type de formation que je suis.

A très bientôt pour de nouveaux articles.

Posté par richardliegeois à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 août 2017

Fallout 4 : un bog dans la quête principale

Et oui, cela fait un petit moment que ce bog n'a pas été résolut.

Attention, si vous ne souhaitez pas vous mettre au courant de l'histoire de Fallout 4 avant d'y jouer, je vous conseil de ne pas lire cet article avant d'être rendu à la quête principale "au niveau moléculaire".

fallout 4 wallpaper by aronmar watch customization wallpaper science

La quête principale est en effet beuguée. A moins que je n'ai jamais réussis à trouver le bon chemin pour arriver à mon objectif, il est impossible d'utiliser la quatrième option proposée par SuperSoluce pour en finir avec cette quête.

En effet, le site internet propose clairement 4 méthode pour arriver à clôturer la mission :

  • Première méthode : demander de l'aide à la Confrérie de l'Acier
  • Seconde méthode : demander de l'aide au Miliciens
  • Troisième méthode : demander de l'aide au Réseau du Rail
  • Quatrième méthode : ne demandez l'aide de personne

Et, vous vous en doutez certainement, c'est la quatrième méthode qui pose problème. Pourtant, le jeu l'indique très clairement, les trois premières méthodes sont optionnelles. Il est important de savoir que j'en suis actuellement au stade de choisir a qui vais-je demander de l'aide. J'ai ainsi, sur la carte de mon pip-boy, trois curseurs au choix (Sanctuary Hills, le Prydwen, QG du Raiseau du Rail).

J'ai esseyé plusieurs solutions !

  • Insérer l'holobande du chasseur (synthétique) dans le pip-boy : ça ne fonctionne pas
  • Créer un terminal dans un atelier d'une colonie et y insérer cette même holobande : idem
  • Esseyer la même manipulation dans le terminal du raiseau du rail : idem
  • Esseyer la même manipulation dans celui de la confrérie de l'acier : idem
  • Lire directement depuis mon pip-boy les plans de la machine : toujours rien

Alors la question est simple : Comment faire pour fabriquer le téléporteur sans passer par aucune de ces trois factions ?

  • Est-ce qu'un personnage du jeu peu vous aider à décrypter le document ? Valentine est plutôt doué pour pirater les terminals ; peut-être en lui confiant les plans ? Je doute, le plan est un objet de quête.
  • Un terminal peut-il être à la hauteur de décrypter les données ?
  • Un autre personnage serai peut-être a même de m'aider pour réaliser mon projet dans mon coin ?
  • Virgil pourait peut-être me donner plus d'informations concernant sa fabrication ?
  • Une compétence en informatique pourais peut-être me faciliter la tâche ?
  • En refusant l'aide de toutes les factions, peut-être serait-il possible de fabriquer ma machine seul ?
  • Est-ce qu'il y a un atelier en particulier qui peu me permettre de créer le précieux téléporteur ?
  • Est-ce qu'une simple mise à jour du jeu ne me permet plus de choisir la quatrième option ?

Il est important de noter qu'à cette étape du jeu, il m'est impossible de fabriquer les pièces du téléporteur grâce aux ateliers, même en passant par la case "objets spéciaux" ou "spécial" (celle qui nous invite à construire des pièces d'artillerie avec Ronnie dans le château des miliciens.

2960419-6

Je tiens à insister sur le fait que je souhaite fabriquer le téléporteur seul dans le but de ne pas favoriser aucune faction une fois que je serai dans l'institut. Cela me permettra je l'espère de terminer intégralement toutes les missions de toutes les factions avant d'avoir un choix définitif à faire. Ainsi, si je choisis une faction, je risque d'être bloqué et de ne pas pouvoir terminer les quêtes des autres factions. En effet, à un moment, une des factions va être décimée (et donc se vera fermer les portes de bon nombre de quêtes).

Bref, autant de questions pour arriver à un même résultat : Comment fabriquer le téléporteur sans l'aide de personne ?

Si vous avez une réponse à apporter à ma question, si vous avez trouvé une solutions ? Je suis preneur de toute options à tester.

Posté par richardliegeois à 11:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2017

ARK, une sortie prévue en retard

Sans entrer dans les détails, j'ai parlé, hier avec une vendeuse Micromania qui m'a affirmé avoir reçut une annonce le matin reculant la date de sortie officielle du jeu fin du mois d'aout 2017. Cette information peut tout à fait être éronnée ou au contraire, totalement juste. Dans ce cas là, il faudra s'armer de patience pour découvrir le monde d'ARK déjà disponible en version BETA sur PC ainsi que sur console. Sans doute le jeu ne serai pas prêt plus tôt.

ark

Alors, après y avoir joué seulement quelques minutes sur Xbox One et avoir regardé des vidéos avec un ami qui m'a fait découvrir ce titre, qu'est-ce que je peux attendre d'un tel jeu ?

Très certainement un mélange de Minecraft (avec la possibiliter de créer, de modifier le terrain, etc...) de No Man's Sky (le côté exploration et univers primitif), de FarCry Primal (l'univers animalier), et tous les jeux de type FPS. J'attend alors avec impatience la sortie de ce jeu.

Posté par richardliegeois à 13:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,